Dimanche 16 Juin, 2019

Haïti: poursuite de la grève des magistrats

Les magistrats entendent également exiger un amendement constitutionnel afin que la nomination des juges soit fixée jusqu’à l’âge de la retraite.

Pour une deuxième journée consécutive, les activités étaient paralysées dans les dix-huit (18) juridictions du pays, ce lundi 21 mai. Les deux premières journées de cette grevé été une réussite, se félicite le président de l’association professionnelle des magistrats, le juge Wando Saint-Villier.

Cette grève d’avertissement d’une semaine, organisée par l’association professionnelle des magistrats, consiste à réclamer de meilleures conditions de travail, le renouvellement des mandats des juges certifiés par le conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) et l’indépendance de ce pouvoir.

Les magistrats entendent également exiger un amendement constitutionnel afin que la nomination des juges soit fixée jusqu’à l’âge de la retraite.

Les consignes ont été respectés dans les tribunaux de paix, de première instance ainsi que les cours d’appel, selon le doyen du tribunal de première instance de Jacmel, Me Saint-Villier.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :