Vendredi 18 Octobre, 2019

Pour Youri Latortue, Garcia Delva se comporte «comme un animal traqué»

Youri Latortue, sénateur de la République / Photo : Facebook du sénateur

Youri Latortue, sénateur de la République / Photo : Facebook du sénateur

Le sénateur Youri Latortue répond aux accusations de son collègue Garcia Delva qui participait vendredi 2 août à la rubrique « Invité du jour » sur Radio Vision 2000. « Le sénateur Delva s’est comporté comme un animal traqué », a dit le parlementaire de l’opposition, qui qualifie de non-fondées les accusations portées contre lui.

Point par point, Youri Latortue voulait, lors d’une conférence de presse, apporter quelques explications sur les accusations faites par son collègue de l’Artibonite. « Je ne m'étais jamais retrouvé côte à côte avec le chef de gang Arnel Joseph comme l’avait mentionné Garcia Delva », se défend le président de la commission éthique et anti-corruption du Sénat de la République.

Le sénateur Latortue rejette catégoriquement les informations selon lesquelles il serait un allié du caïd de Village de Dieu et de Poste-Pierrot. D’ailleurs, l’expulsion du parti Ayiti An Aksyon (AAA) de l’ancien député de Marchand Dessalines (Garcia Delva) a été motivée justement en raison de ses rapports étroits avec Arnel Joseph, selon Latortue.

Pour l'homme politique, cette série d’attaques lancée contre lui s’inscrit dans le cadre d’une vaste campagne d’intimidation, par rapport à sa position politique. « Et pour y parvenir, le président Jovenel Moïse tente d’utiliser pas mal de personnalités, particulièrement des parlementaires », dénonce le responsable de AAA. « Anyen p ap fè m fè bak. Nap kontinye batay la, patikilyèman dosye Petrocaribe a », lance le parlementaire qui croit que  le pouvoir en place est paniqué.

S’agissant de la question liée à la distribution de nourriture dans le département de l’Artibonite, Youri Latortue précise qu’il n’était jamais question d’envoyer des provisions alimentaires au chef de gang Arnel Joseph comme l'a laissé entendre Garcia Delva.

« En décembre dernier, j’ai reçu une demande de la part du sénateur Garcia Delva qui a affirmé avoir voulu de la nourriture pour des démunis. Quelque temps après, j’ai été informé que ce stock de marchandise allait être envoyé à Arnel. A ce moment-là je m'y suis opposé catégoriquement », explique Latortue, affirmant n’avoir jamais utilisé Garcia Delva pour livrer des provisions alimentaires au caïd arrêté le 22 juillet dernier.

Le parlementaire de l’opposition qui ne souhaite pas s’enfoncer dans une polémique, invite Garcia Delva à prendre plutôt le chemin de la justice. 

Delva, près avoir été au coeur d'un scandale d'appels téléphoniques avec le chef de gang Arnel Joseph, fait désormais face à des soupçons de complicité dans une affaire de kidnapping avec le caïd.

Un rapport de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) indique que le sénateur a non seulement été en contact avec le chef de gang après le kidnapping par ce dernier d'un homme d'affaires, mais pire que le parlementaire n'avait pas informé la police sur ce cas de kidnapping même après que la femme du kidnappé soit venue chez lui pour demander de l'aide.

Invité à Vision 2000 le 2 août, Delva a rejeté les soupçons contre lui et a qualifié de politique le rapport de la DCPJ.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :