Jeudi 14 Novembre, 2019

Haïti-COJEGA: campagne de sensibilisation pour une Gros-Morne propre

Cette photo prise sur le site Libre.be, sert uniquement d'illustration à cet article

Cette photo prise sur le site Libre.be, sert uniquement d'illustration à cet article

Pour une deuxième année consécutive, la ville de Gros-Morne a été la scène de cette campagne de  sensibilisation environnementale. Des centaines de gros-mornais se sont lancés sur les rues de cette commune, mardi 1er janvier 2019. Une initiative du collectif des jeunes de Gros-Morne en action (COJEGA) intitulée « Gwomòn ap pedale pou yon Komin vèt » autour du thème « Kenbe Gwomòn pwòp se responsabilite chak sitwayen».

Cette activité  avait principalement pour objectif de sensibiliser la population sur la nécessité d’assainir la commune et la garder propre afin de la prévenir contre les problèmes environnementaux. Le secrétaire général de COJEGA  Guy Marie Garçon interpelle chaque citoyen à jouer leur partition de manière à ce que la couverture forestière du pays soit augmentée. Il exhorte les autorités étatiques à œuvrer dans le même sens.

« Le fatras représente une menace pour notre santé, notre environnement. Il faut une politique publique de gestion de fatras dans le pays. De notre côté, nous voulons sensibiliser les citoyens à se responsabiliser vis-à-vis de l’environnement. D’où l’intérêt de cette campagne de protection de l’environnement », indique Monsieur Garçon.  

Le GOJEGA projette de mettre plus de 10 000 plantules en terre en tout au long de l’année 2019 dans plusieurs zones stratégiques dans la ville de Gros-Morne.

La situation environnementale semble se détériorer à mesure que les jours passent. Selon des données disponibles, la couverture forestière se chiffre à de 2 %.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :