Jeudi 24 Janvier, 2019

Pour Trump, le "shutdown" historique pourrait être réglé en 15 minutes

Pour Trump, le "shutdown" historique pourrait être réglé en 15 minutes

Pour Trump, le "shutdown" historique pourrait être réglé en 15 minutes

Le président Donald Trump a assuré samedi que le "shutdown" qui paralyse partiellement depuis trois semaines les administrations fédérales des Etats-Unis, et qui est devenu le plus long de l'histoire du pays, pourrait être "réglé en 15 minutes".

Aucun compromis n'a pu être trouvé entre le président républicain, qui réclame 5,7 milliards de dollars pour construire un mur anti-migrants à la frontière avec le Mexique, et les démocrates, farouchement opposés au projet, jugé "immoral", coûteux et inefficace pour lutter contre l'immigration clandestine.

"Les démocrates pourraient régler le shutdown en 15 minutes! Appelez votre sénateur ou représentant démocrate. Dites-leur de faire leur boulot! Crise humanitaire", a-t-il tweeté.

Le milliardaire républicain avait assuré vendredi ne pas vouloir déclarer "si vite" une procédure d'urgence nationale qui lui permettrait d'utiliser des fonds déjà approuvés par le Congrès pour financer la construction du mur à la frontière.

Selon plusieurs médias américains, la Maison Blanche envisagerait de rediriger des fonds d'aide d'urgence pour différents territoires ravagés par des catastrophes naturelles, comme Porto Rico, pour financer la construction d'une barrière à la frontière.

Au Congrès, aucun compromis ne pointe à l'horizon. Le Sénat a suspendu sa séance vendredi en début d'après-midi et ne se réunira pas de nouveau avant lundi.

Depuis le 22 décembre, la moitié d'entre eux, jugés "non essentiels", ont été placés en congé sans solde, tandis que l'autre moitié a été réquisitionnée.

Ce type de mesure est courant aux Etats-Unis lorsque le pays traverse de telles impasses budgétaires. Mais elle ne concerne pas les millions de contractuels également affectés.

Jeudi, les principaux syndicats du transport aérien --pilotes de ligne, personnel naviguant, contrôleurs aériens-- ont dénoncé une situation qui se détériore, évoquant des risques accrus pour la sécurité du pays.

- "Des factures à payer" -

"On a des factures à payer. Nous devons payer notre prêt hypothécaire", a expliqué à l'AFP Anthony, un employé civil des gardes côtes, dont l'épouse travaille pour une association à but non lucratif.

De nombreuses initiatives privées ou publiques, comme des repas gratuits ou des foires à l'emploi pour les fonctionnaires au chômage technique, sont organisées dans tout le pays.

bur-cyj-AB-sl/sdu

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :