Mardi 18 Décembre, 2018

Pour Evalière Beauplan, Onondieu Louis est un « malade »

Le Sénateur Evalière Beauplan./ Capture d'écran Youtube

Le Sénateur Evalière Beauplan./ Capture d'écran Youtube

Intervenant sur les ondes de la Radio Magic 9 ce mardi 24 octobre, le Sénateur Evalière Beauplan, n’y va pas de main morte avec son collègue et co-régionnaire du Nord-Ouest. «Onondieu Louis est un malade», lâche tout de go, le dentiste.

L'élu du département Nord-ouest et président de la Commission Ethique et Anti-corruption du Sénat, sermonne son collègue et membre de la dite commission qui n'a pas attendu la fin de la rédaction du rapport avant d'écrire sa lettre. «Il écrit une lettre sans rien me reprocher, il choisit d'écrire une lettre pour la galerie afin de casser l'élan de la commission», regrette Evalière Beauplan.

Celui qui a été désigné à trois reprises par la population du Nord-Ouest pour la représenter au Sénat, se vante de ne pas avoir les mains trempées dans la drogue, dans le blanchiment d'argent et la corruption. Il pointe du droit une clique de ce département qui, dit-il, part en croisade contre l'intelligence [son intelligence, sic], dénonçant au passage des menaces de mort qui planent sur sa personne, depuis qu'il a pris les rênes de la commission Ethique et Anti-corruption du Sénat.

«Je pourrais comprendre, si j'avais soumis le rapport à l'appréciation du collègue, qu'il l'a lu et qu'il y a décelé des imperfections et des éléments contraires à ce qui a été dit et entendu dans les auditions [...], mais rien de tel n'est encore fait » déplore t-il. «Même moi en tant que président de la Commission, je ne connais encore la teneur du rapport. Personne ne la connait. [...] Je ne vois pas l'utilité de cette lettre», tance le père conscrit qui arbore fièrement son appartenance lavalassienne.

Défendant le travail «d'approfondissement» que fait la commission qu'il dirige, M. Beauplan, laisse croire que la lettre de son collègue est commanditée. «C'est quelqu'un qui fait une fuite en avant et qui a probablement quelque chose dans ses mains, il cherche à se justifier pour prouver qu'il combatte». L'originaire de Môle Saint Nicolas n'entend pas se laisser intimider. « Je veux lui assurer que je ne me laisserai pas démoraliser [...]. J'ai rendez-vous avec l'histoire. Je n'ai pas de rendez-vous avec des individus.»

A titre de rappel, l'intervention du Sénateur Evalière Beauplan, survient suite à une correspondance envoyée par son collègue Louis Onondieu, pour se désolidariser du travail de la commission Ethique et anti-corruption du Sénat, dont il est le secrétaire-rapporteur. Onondieu Louis dénonce dans sa lettre un rapport fabriqué dans le «laboratoire PRIVERT».

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :