Lundi 19 Août, 2019

PNPPY: Trouble Boy présente son nouveau bébé au public

Poster de l'album PNPPY de Trouble

Poster de l'album PNPPY de Trouble

Après avoir présenté son nouvel album dans sa ville d’origine, la cité d’Henry Christophe, Lordwensky Jolissaint, connu sous le nom de Trouble Boy a signé dans les locaux de la Faculté des Sciences Economiques Sociales et Politiques de l’UNDH, son deuxième album titré « Pral nan peyan m pou yo ».

Plus d’un se rappelle le plaisir qu’ont pris les fans de Trouble à entonner les paroles de ce tube, devenu alors l’opus de l’album de l’artiste. Les étudiants de la FSESP qui, vraisemblablement connaissaient déjà les paroles de certaines musiques de cet album avant sa signature, se sont empressés de retirer leur pochette, le jeudi 15 novembre 2018 au prix de 250 gourdes.

Après des morceaux comme « Oh no », « kòkòtamanman », ou encore « Revise l », le rappeur semble avoir donné une autre directive à sa plume, ou mieux, à son micro. Ce nouvel album sur lequel est gravé 15 morceaux, laisse entrevoir un « Boy » qui veut à présent rester loin des « Trouble ». « Le public qui m’écoutait lors de mes débuts a grandi, tout comme ma musique. Celle-ci étant mon gagne-pain, je dois apporter des nouveautés, des produits beaucoup plus attrayants, car la monotonie tue », explique-t-il dans une entrevue à Ticket Magazine.

L’artiste laisse croire, à travers les différents titres de sa pochette qu’il veut mettre en valeur la culture locale. Déjà certains titres de l’album le confirment. Citons entre autres « Pa ri Kreyòlanm », « Gran plantè », et le titre phare de l’album « PNPPY »…

Si le rappeur français Yousoupha chante sur son dernier album qu’il est en « feat » avec soi-même, pour Trouble lui, c’est une tout autre chose. La voix de plusieurs artistes est en effet reconnaissable sur l’album de M. Jolissaint. Avec Lòlò et Manzè, il chante « Pa ri kreyòlanm », la finaliste de Digicel Stars en 2012 Anie Alerte lui prête sa voix sur le morceau titré « Se paske m renmen w », « Tout bagay plen » est le titre sur lequel on reconnait la voix de son fidèle collaborateur Baky.

Trouble chante « Marasa » avec Medjy du groupe « ENPOSIB » et fait aussi corps avec la fraichement fiancée Fatima dans « Nou pa ka ansanm », morceau suivi de « Kanaval fanm » sur lequel il est en « feat » avec Steves J. Bryan et Badi Kamal, et le « King » Wendyyyy qui  l’accompagne sur « Gran plantè », 12e titre de l’album.

Le « hitmaker » n’entend pas chanter les prouesses de culture haïtienne qu’à travers les titres inscrits sur son album. Le « Rara », rythme très prisé dans le folklore haïtien est aussi présent sur ce nouvel album, notamment à travers le titre « Preme fwa ». Un titre qui a été inspiré, selon les dires de l’artiste, par la rubrique « Les premières fois » des colonnes de Ticket Magazine ».  Un rythme entrainant qui invite d’emblée les natifs du sol haïtien à vraiment se laisser aller.

L'album est sorti le 1er novembre 2018, soit un an après la sortie du « text pressing » dudit album sorti le 1er novembre 2017. Le Cap-Haïtien étant le premier à jouir des premières notes de l’album, l’artiste promet un grand concert à la ville de « Madan Kolo » dans les prochains jours.

Souhaitons que les fans de Port-au-Prince « pa pral nan peya yo pou atis la »…

Darline Honoré

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :