Mardi 18 Décembre, 2018

« Plusieurs gangs sont dirigés par des membres de la PNH »

Le sénateur Jean Renel Senatus

Le sénateur Jean Renel Senatus

« Des gangs sont coiffés par des directeurs et commissaires au sein de la Police Nationale d’Haïti », selon le sénateur de l’Ouest, Jean Renel Sénatus, président de la commission Justice et Sécurité au Sénat de la République.

Révélation choquante du sénateur. Alors que le pays est en proie à une situation d’insécurité inquiétante qui augmente considérablement dans les quartiers populaires de la capitale, le politique insinue que des membres de la Police Nationale d’Haïti (PNH) ont leurs mains trempées dans la formation des gangs qui font la loi dans ces zones.

Invité à la rubrique « Le Point » de la Radio Télé Métropole ce vendredi 16 novembre 2018, Jean Renel Sénatus fustige le fait que, selon lui, des gangs sont alimentés par des gens qui sont censés sécuriser la société. « Des bandits, des voleurs et des chefs de gang font partie de la PNH », martèle-t-il.

Dans la même veine, il dit détenir des informations - avec preuves à l’appui - révélant que certains chefs de ces groupes armés ont l’habitude d’appeler des chefs de commissariats pour les avertir avant les opérations.    

La situation sécuritaire du pays se dégrade depuis quelque temps. À Port-au-Prince comme dans les villes de provinces, le tableau est sombrement dessiné. Les atrocités se multiplient.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :