Dimanche 16 Juin, 2019

Plusieurs faux militaires arrêtés par la PNH

Photo: Roxane Ledan (Twitter)

Photo: Roxane Ledan (Twitter)

Plusieurs individus se présentant comme militaires ont été arrêtés par la Police nationale le week-end dernier. Des opérations ont été menées à Delmas 60 et à Péligre (Département du Centre) après les notes respectives du ministère de la Défense et du chef du gouvernement, Jack Guy Lafontant pour dénoncer les manœuvres de ces derniers.

Contacté par Loop News, le Responsable de communication du Ministère de la Défense, Eventz Guerrier, a dit être informé de la tenue de ces opérations. « Elles n’ont pas été menées conjointement avec la Police nationale, mais il s’agit d’un suivi des deux notes publiées par le ministère », a-t-il précisé par téléphone.

 

Au moins 13 personnes ont été arrêtées. 5 dans l’Ouest et 8 dans le Centre. Parmi eux, un grand nombre de jeunes. « La plupart d’entre eux sont en dessous de 25 ans. Comment peuvent-ils se présenter comme militaires démobilisés alors que l’armée a été destituée depuis 1991 ? » s’interroge Eventz Guerrier qui qualifie leurs actions de banditisme.

Depuis 2005, il existe une administration de recrutement pour les militaires démobilisés qui est gérée par la Primature, affirme-t-il. « Actuellement, le ministère de la Défense prend des dispositions pour transférer les compétences de ce bureau sous la tutelle du haut État-major », dit Eventz Guerrier qui explique que le colonel Léonard faisait partie de ce bureau.

La semaine passée le ministère de la Défense a publié 2 notes pour rappeler à l’ordre plusieurs individus qui se faisaient passer pour d'anciens militaires et réclamaient, en même temps, leur intégration au sein de la nouvelle armée.  

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :