Samedi 19 Octobre, 2019

Plus de 7 millions de Gdes/an pour la résidence du sénateur Lambert

Joseph Lambert, président du sénat

Joseph Lambert, président du sénat

Le président du Sénat de la République, Joseph Lambert, dénonce des tentatives qu’il qualifie de malsaines, d’anti-démocratiques visant rabaisser le parlement. Il pointe notamment du doigt son collègue, Ricard Pierre qui l’accuse de détournement de fonds. Le président du grand corps dit regretter que le sénateur Ricard Pierre ravale l’institution dont il est membre.

« Si Ricard Pierre est inconfortable, il peut démissionner. Je ne lui demande pas de le faire, je le contrains pas à la démission. Toutefois, par ce geste, il pourrait montrer à la nation haïtienne qu’il se désolidarise totalement du sénat de la République. Ce geste serait héroïque", indique Joseph Lambert ironiquement.

Le numéro 1 du grand corps explique qu’à la conférence des présidents tenue le lundi 5 mars dernier, le sénateur de l’Artibonite Carl Murat Cantave avait proposé que le président du sénat jouisse des privilèges comme cela se fait pour le président de la République, le premier ministre et le chef de la PNH. Il a donné, ce lundi, lecture du procès verbal de la séance où des parlementaires ont mandaté l’administration du sénat pour louer une résidence officielle pour le président de l’assemblée nationale.

Le prix de cette résidence s’élève à 7 280 000 gourdes pour l’exercice 2017-2018, indique Joseph Lambert. Le parlementaire a présenté à la presse le contrat de bail signé par le propriétaire de l’immeuble, le questeur du sénat Onondieu Louis. Joseph Lambert, l’un des signataires du contrat indique que la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif avait approuvé le bail.

Par ailleurs, Joseph Lambert annonce que des mesures administratives seront prises afin que les biens généralement quelconques du sénat soient restitués à l’institution dans les prochaines 24 heures en quelles que mains qu’ils se trouvent.

Joseph Lambert met en garde tous ceux qui tenteraient de s’attaquer en ces termes au Grand-Corps qu’il promet de défendre en toutes circonstances.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :