Dimanche 18 Novembre, 2018

Plus de 350 Millions d’auditeurs seront touchés par le Pap Jazz 2019

Le festival PaP Jazz, avec 13 années au compteur, est devenu l’un des incontournables rendez-vous musicaux qui désire projeter une autre image de l’île.

Le festival PaP Jazz, avec 13 années au compteur, est devenu l’un des incontournables rendez-vous musicaux qui désire projeter une autre image de l’île.

Un des grands rendez-vous culturels de la Caraïbe, le Festival International de Jazz de Port-au-Prince compte attirer cette année pour sa 13e édition une belle brochette d’artistes de renom issus de divers pays de la planète. Lancé sous le signe de l’environnement et du tourisme, ce PaP Jazz bénéficiera de plus de 350 millions d’auditeurs grâce au Groupe Radio France qui assure la promotion et le rayonnement international de l’événement.

Du 19 au 26 janvier 2019, les yeux du monde seront braqués sur Haïti, pays catapulté dans les médias quand on parle de sida, du choléra, du séisme ou d’émeutes politiques. Le festival PaP Jazz, avec 13 années au compteur, est devenu l’un des incontournables rendez-vous musicaux qui désire projeter une autre image du pays.

Dans les éditions précédentes, le festival a obtenu un rayonnement international grâce à la promotion qu’ont assuré plusieurs médias étrangers : France 24, Forbes.com, Le Devoir, La Gazette, Teen Vogues, Le Temps, Tv5 Monde, France Antilles, Jazz Magazine. Pour 2019, l’Association Touristique d’Haïti et l’Ambassade de France feront venir le Groupe Radio France, selon ce qu’a annoncé Miléna Sandler Widmaier, Directrice générale de la Fondation Haïti Jazz. Composée de sept chaînes de radio, le Groupe Radio France s’est forgé au fil des années une identité forte avec ses programmes devenus des références. 

Parmi ces chaînes de référence, on retrouve France bleue, France Inter, France Culture, fip et France Musique. « Avec tout ce réseau européen, Haïti bénéficiera de plus de 350 millions d’auditeurs durant la promotion en amont et les huit jours du festival », lit-on dans un communiqué de la Fondation. « Une véritable opportunité pour que le pays, sa culture, sa musique et son jazz créole se fassent connaître et apprécier à travers le monde, par un public averti et curieux ».

En plus de son volet touristique, le PaP Jazz se veut un « festival vert » en 2019 et deviendra éco-responsable : « moins de flyers et plus d’accent sur les réseaux sociaux, conférence autour de la question de l’environnement avec un expert belge, promotion des sacs shopping réutilisables pour remplacer les sacs plastiques, partenariat avec la fondation Seguin pour inciter le public à adopter un arbre qui sera chouchouté pendant 1 an, etc ».

Le festival souhaite créer un écolabel avec le concours des ministères directement concernés (ME, MTICC, MCC) pour engager les autres organisateurs d’événements à être respectueux de l’environnement.

Les organisateurs, lors d’une conférence de presse tenue à Quartier Latin, Pétion-Ville, ont aussi parlé des nouveautés de ce festival : kickoff party à Fubar la veille de l’ouverture, des forfaits touristiques offerts par des opérateurs locaux (Mennen m la, Haitian Nomad, Haiti Roots, Zoom sur Haiti et My Haiti Travel.