Dimanche 13 Octobre, 2019

Plus de 300 malades sur un bateau à destination d’Haiti et de Jamaïque

Independence of the seas

Independence of the seas

Quelques 5,500 passagers naviguaient les océans sur Independence of the Seas, un bateau de la Royal Caribbean. Le voyage devait durer 5 nuits avec escales en Haiti et en Jamaïque rapporte L’avant-garde. Cependant, l’expérience a viré au cauchemar. Plus de 330 personnes, parmi eux, des membres de l’équipage du géant maritime ont été touchés par le « norovirus », un virus hautement contagieux, provoquant des vomissements et de diarrhées.

Si les premiers symptômes furent remarqués mercredi, le bateau n’a rebroussé chemin que samedi, pour permettre aux nombreux malades de se faire soigner en Floride.

«Les personnes touchées par cette maladie de courte durée ont été traitées par les médecins de notre navire avec des médicaments en vente libre, et nous espérons que tous nos clients se sentiront mieux rapidement, pendant que nous prenons des mesures telles que des procédures sanitaires intensives » a expliqué la compagnie dans un communiqué de presse avant son retour en Floride. « Le navire subira également des procédures de nettoyage supplémentaires spéciales avant de partir pour sa prochaine croisière. »

Selon Sputnik, il n'est pas rare que des navires de croisière enregistrent une épidémie de gastro-entérite. En mai 2016, 252 passagers, principalement britanniques, ont contracté un norovirus, responsable de la gastro-entérite, lors d’une croisière sur le Balmoral. En décembre 2014, un virus intestinal avait touché plus de 400 passagers et membres d'équipage qui participaient à des croisières sur deux paquebots de luxe dans les Caraïbes.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :