Mardi 19 Novembre, 2019

Pierre Esperance critique l’opération de la PNH à Grand Ravine

D’un côté, les sympathies. Pierre Esperance en a pour la famille des policiers victimes et des membres de la population qui ont eu des parents tués lors de l’opération musclée de la police le 13 novembre dernier. Le coordinateur du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) reconnait que les « policiers vivent dans une situation extrêmement compliquée » et qu’ils « tombent sous les balles de bandits ».

Néanmoins, Pierre Esperance qui intervenait à Ibo exige « plus de professionnalisme » de la part des forces de l’ordre « pour éviter les dommages collatéraux ». Le militant déclare : « les policiers ne doivent se faire justice et l’opération des policiers doit être bien planifiée. Il ne faut pas des opérations qui aboutissent à des victimes du côté des policiers ou des membres de la population ».

« Nous déplorons la façon dont l’opération a été menée, elle est mal planifiée », précise Pierre Esperance. « Des gens rapportent avoir été maltraités et battus après avoir été neutralisés » rajoute le militant qui ailleurs parle de témoignages d’exécutions sommaires parmi les gens morts. « Nous allons compléter nos informations et enquêtes et bientôt nous allons communiquer à la population nos résultats. »

Par ailleurs, la Mission des Nations Unies pour la Justice en Haiti (MINUJUSTH) condamne les violences commises à Grand Ravine. Le chef de la MINUJUSTH Susan D. Page appelle à l’ouverture d’une enquête judiciaire pour que les personnes responsables de ces violences soient poursuivies conformément à la règle de droit et en toute transparence.

Contacté par LoopHaiti, le porte-parole de la Direction Départementale de l’Ouest a dressé le lourd bilan de l'opération Grand Ravine : deux policiers ont été tués par des bandits. 3 présumés bandits stoppés par la Police, 4 agents de la PNH blessés et plus d’une trentaine d’individus arrêtés selon Jean Ismagne Auguste.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :