Mardi 22 Août, 2017

(PHOTOS) Ces voitures antiques qui roulent encore à Cuba

El bloqueo. Ou plus sobrement, « l’embargo ». C’est ainsi qu’il convient de dénommer le régime sous lequel les exportations vers Cuba ont été interdites dans les années 60. Interdit donc d’y envoyer des armes (1958), toute exportation, sauf pour les aliments et les médicaments (1960) et deux ans plus tard, l’embargo sera étendu pour inclure « presque toute les importations ».

Cette politique des Etats-Unis n’a pas été sans conséquences négatives. Mais pas que. En mettant une pause aux importations des véhicules, les rues de Cuba ont aussi été gelées dans les années 50. Et aujourd’hui encore, même après  les prémisses d’une ouverture de l’administration Obama, l’envahissement du marché cubain par des voitures modernes « sans intérêts », des « bijoux » tout droit sorti d’un temps aujourd’hui révolu roulent encore dans le pays.

Si bien que Cuba constitue une destination privilégiée pour les collectionneurs de voitures « classiques ».