Vendredi 19 Juillet, 2019

L'acteur Philogène A. Moïse, en chaise roulante mais « pas handicapé »

Philogene Andy Moise, acteur, et licencié en Sciences Informatiques

Philogene Andy Moise, acteur, et licencié en Sciences Informatiques

La nouvelle a défrayé la chronique quelques semaines de cela et le concerné s’est livré à Loop Haïti sur la question.

« Journée de couleurs », « Commerce de charme », « Dix raisons pour tromper son mari »… certains reconnaitront à coup sûr ces titres, que nous a servi le cinéma capois à une époque, mettant en vedette à chaque fois, des acteurs les uns les plus intéressants que les autres.

Parmi ces acteurs, on se rappellera le fameux « Marvin » dans « Journée de couleurs, ou encore « Bob » dans « Dix raisons pour tromper son mari », ces deux personnages incarnés par Philogène Andy Moise, qui à chaque fois, rentrait bien dans son rôle, jusqu’à devenir très apprécié, et derrière la caméra, et dans la vie réelle. Suite à un malencontreux incident survenu en 2016, ce bel acteur fait désormais partie des personnes à mobilité réduite.

La nouvelle a défrayé la chronique quelques semaines de cela et le concerné s’est livré à Loop Haïti sur la question.

C’est un Philogène empressé de se rendre à la plage qui nous répond quand on le contacte pour avoir plus d’informations par rapport à ses photos qui circulaient sur les réseaux ces derniers jours. De retour en Haïti après de longues années d’étude, le jeune acteur et détenteur d'un Master en Système informatique distribué et sécurité, avait hâte de goûter aux plaisirs de sa ville, le Cap-Haïtien.

« Je suis quelque peu soulagé que le buzz s’est éclaté maintenant et pas quelques années avant car je suis un peu plus équipé maintenant psychologiquement pour supporter ces réactions », explique Andy. C’est en effet avec le sourire aux lèvres qu’on voit le jeune homme sur tous les clichés sur sa page Instagram, lui qui a gardé tout son charme du haut de ses 31 ans . L’image d’un individu qui ne s’est pas laissé abattre et prêt à croquer la vie à pleines dents.

Contrairement aux publications désobligeantes faites sur les réseaux sociaux par rapport à la nouvelle condition physique de l’acteur, ce dernier ne se voit et ne sent pas « handicapé ». « Andy Philogène n’est pas un handicapé. Il arrive que les séquelles de mon trauma sont plus visibles et peut-être plus difficiles que d’autres. Je salue le courage de ceux qui ont leur mobilité ou capacité réduite pour une raison ou une autre, car beaucoup ne comprendront pas ce que cela signifie », raconte-t-il.

Pour ceux qui se demandent ce qu’était devenu l’acteur. « Beaucoup me connaissent pour mes prestations dans des films qui, selon les commentaires de l’audience, seront toujours gravés dans leur mémoire. Par contre je suis aussi un professionnel dans le domaine de la technologie. Je suis un ancien boursier de Taiwan, où j’ai appris le mandarin pendant un an et obtenu une licence dans les sciences informatiques.

Arrivé à terme avec les études en 2013, j’ai ensuite décroché une bourse pour poursuivre une maîtrise en système informatique distribué et sécurisé, au nord de l’Europe en Suède. Ensuite j’ai travaillé jusqu’à date pour une division de Boeing, la Géante en production d’avions et d’applications analytiques ».

Bien que son retour en Haïti soit temporaire, l’acteur travaille sur quelques projets qui, espère-t-il, vont porter fruit au cours de cette année.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :