Mardi 25 Juin, 2019

Petrocaribe: A Montréal , les Haïtiens ont marché contre la corruption

La mobilisation citoyenne visant à exiger des explications sur la dilapidation des fonds Petrocaribe s’étend de jour en jour. De son caractère purement virtuel au moment de son lancement, la revendication des citoyens haïtiens  devient réelle. Après plusieurs manifestations, sit-in organisés dans les différentes villes d’Haïti, les compatriotes vivant à l’étranger emboitent le pas. En effet, plusieurs dizaines d’haïtiennes et d’haïtiens résidant à Montréal ont gagné les rues de cette ville du Canada, le samedi 1er septembre, pour faire entendre leurs voix dans le cadre de cette lutte engagée contre la corruption en Haïti.

La marche a démarré devant le parc Toussaint Louverture vers 10 heures du matin. Tout au long de leur parcours, ils criaient « mare yo,mare yo,mare vòlè yo ». Les manifestants ont porté des banderoles et pancartes sur lesquelles on pouvait lire « ‘’Juger voleurs et collabos du Petrocaribe’’ ‘’où sont les fonds Petrocaribe’’; ‘’Petrocaribement, je me soulève’’ ». Les protestataires portaient également des T-shirt arborant l’inscription « Kot kòb Petrocaribe a? ».

Des haïtiens questionnés par des journalistes sur place n’ont pas hésité à dénoncer l’avarice et l’irresponsabilité des gouvernants haïtiens face à la misère de la population. « Les 3. 8 milliards de dollars du programme Petrocaribe devaient sortir le pays de la cachexie dont il souffre, pourtant, les dirigeants ont préféré s’enrichir. La misère de la population grossit chaque jour", se désole un compatriote.

Les manifestants ont parcouru plusieurs rues de Montréal avant de se rendre devant le consulat haïtien où ils ont exprimé leur ras-le bol face à  la corruption institutionnalisée en Haïti.

Dans une note de presse rendue publique en date du 30 août 2018, une entité dénommée « collectif des avocats et juristes internationaux contre la corruption et l’impunité (CAJICI) s’est solidarisée de cette marche. Constituée majoritairement d'avocats haïtiens évoluant à l’étranger, CAJICI encourage les citoyens à exiger que la lumière soit faite sur la gestion du fonds Petrocaribe.

Parallèlement, elle  demande à l’exécutif haïtien de mettre à la disposition des conseillers de la cour supérieure  des comptes et du contentieux administratif (CSCCA) des ressources nécessaires  afin de mener à terme l’enquête sur l’utilisation des fonds Petrocaribe qui se sont apparemment volatilisés.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :