Jeudi 18 Juillet, 2019

Petrocaribe: On peut pas faire confiance à la CSC, selon André Michel

L'opposant politique et avocat, maitre André Michel/ Photo: Luckenson Jean/ LoopHaiti

L'opposant politique et avocat, maitre André Michel/ Photo: Luckenson Jean/ LoopHaiti

André Michel, farouche opposant politique du clan Martelly et de PHTK, déclare que la Cour supérieure des Comptes, de qui Sophia Martelly a obtenu décharge pour la gestion de l’argent de l’État, n’inspire aucune confiance à une frange de la population.

Selon les déclarations de Me. Michel lors d'une conférence de presse donnée mercredi, l’annonce, par la Cour des Comptes, de la publication en janvier 2019 des résultats de l’enquête sur l’utilisation des fonds du Petrocaribe est une démarche politique.

 

Il accuse des juges de la Cour de se transformer en politiciens. C’est face à la pression populaire, qu’ils auraient été poussés de se prononcer sur le grand scandale de corruption, dit-il. « Leur démarche tente de calmer les tensions, casser la mobilisation des rues », affirme-t-il devant un parterre de journalistes.

« On ne peut rien attendre de la Cour Supérieure des Comptes qui a accordé décharge à Sophia Martelly sans enquête. Le seul tribunal compétent, c’est le tribunal répressif ordinaire. On ne peut pas faire confiance aux juges de la Cour des Comptes pour mener la bataille contre la corruption ».

En début de semaine, après des semaines de mobilisation citoyenne pour réclamer que lumière soit faite sur la gestion des fonds Petrocaribe, la CSC/CA a donné une conférence de presse et annoncé que son rapport sera prêt en janvier 2019. Les juges ont également des tentatives d'intimidations et des menaces produites à leur encontre.

Cette sortie de l'institution serait motivée par la pression des manifestants, selon André Michel qui croit que la cour des comptes n'est pas digne de confiance.

Soulignons qu'en 2015, une ex-présidente de la CSC/CA, Nonie H. Mathieu, avait été indexée dans une affaire de détournement de plus de 37 millions de gourdes des fonds publics, selon des révélations d'un rapport du RNDDH. En février 2018, elle a été l’objet de plaintes déposées au cabinet d’instruction contre les dilapidateurs des fonds de Petrocaribe.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :