Lundi 14 Octobre, 2019

Petrocaribe : Youri Latortue salue la décision de Ramoncite Accimé

Youri Latortue, sénateur de la République

Youri Latortue, sénateur de la République

Le juge d’instruction en charge de Petrocaribe Ramoncite Accimé a émis des mandats de comparution à l’encontre de deux anciens Premiers ministres et cinq (5) ministres, a appris la rédaction de Loop Haiti d'une source fiable. Une action saluée par le sénateur de la République Youri Latortue.

Le sénateur Youri Latortue se réjouit de la décision du juge d’instruction Ramoncite Accimé d’émettre des mandats de comparution à l’encontre de sept (7) anciens Premiers ministres et ministres dont les noms sont cités dans la dilapidation des fonds Petrocaribe. Il s’agit de Laurent Salvador Lamothe, Jean Max Bellerive, Yves Germain Joseph, Stéphanie Balmyr Villedrouin, Jacques Rousseau, Wilson Laleau et Marie-Carmelle Jean-Marie.

Le parlementaire dit s'être déplacé en personne pour aller confirmer dans les locaux du tribunal, l'émission des mandats.

Pour le président de la commission éthique et anti-corruption du grand corps, la démarche du magistrat Accimé constitue un pas franchi dans l’instruction de ce dossier. Il dit attendre que le magistrat instructeur émette des mandats de comparution contre d’autres personnalités indexées citant notamment le chef de l’Etat qui était lors de la commission des faits, un simple citoyen.

Le parlementaire fait remarquer que le président de la République n’a pas d’immunité. Ce dernier ne bénéficie que d’un privilège de juridiction pour les actes commis dans l’exercice de ses fonctions. Il serait passible devant la Haute Cour de Justice. Ce qui n’est pas le cas pour les accusations dont le président Jovenel Moïse fait l’objet dans l’affaire Petrocaribe, car il n’était pas encore à la magistrature suprême lors du galvaudage des fonds vénézuéliens.

C’est le citoyen Jovenel Moïse qui doit répondre des accusations portées contre lui devant les tribunaux de droit commun, indique l’ancien l’allié devenu opposant farouche du chef de l'Etat.

Concernant la demande constante de plusieurs acteurs relative à la récusation du juge Ramoncite Accimé, Youri Latortue reconnaît que le magistrat avait mis du temps pour prendre des décisions dans ce dossier. Ce qui, selon lui, laissait planer des suspicions quant à sa volonté réelle de bien mener l’instruction de l’affaire. Toutefois, il souligne que le magistrat ne doit pas agir sous pression et formule le vœu que ce dernier soit sérieux dans ses actions.

D’un autre côté, l’élu de l’Artibonite minimise la démarche du chef de l’Etat auprès de l’OEA en vue de solliciter une commission d’experts financiers de l’organisation hémisphérique afin de réaliser un contre-audit des fonds PetroCaribe. Cela prouve que Jovenel Moïse souffre de trouble mentale, ironise Youri Latortue prévenant que si l’OEA aurait réalisé un contre-rapport défavorable au président, ce dernier serait prêt à invoquer le Bon Dieu.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :