Mardi 10 Décembre, 2019

Petrocaribe: cet influent pasteur invite l’église à exiger la vérité

Briol Dolcé, titulaire de la 1ère Eglise Baptiste de la cité de l’Indépendance

Briol Dolcé, titulaire de la 1ère Eglise Baptiste de la cité de l’Indépendance

Sur la route des Dattes, à Descahos et d’autres quartiers de la ville des Gonaïves, des banderoles et affichettes sont déployés. «Kot Kòb Petrocaribe »; « Arete moun ki gaspiye lajan Petrocaribe a », peut-on lire sur ces bouts de draps noirs et blancs qui flottent dans la cité de l’indépendance. Il s’agit d’une initiative entreprise par l’influent pasteur de la ville Briol Dolcé, titulaire de la 1ère  Eglise Baptiste de la cité de l’Indépendance qui rejoint ainsi la mobilisation citoyenne visant à réclamer des comptes sur la gestion des fonds Petrocaribe.

« L’église ne peut se comporter comme une institution apolitique. Jésus, lors de son séjour sur terre savait évoquer César dans ses différentes allocutions. Les fonds du Petrocaribe étaient destinés au développement du pays. Ces fonds appartiennent au peuple haïtien. L’église tout comme d’autres entités, d’autres secteurs doivent avoir des explications sur l’utilisation de ces fonds. L’église ne peut pas avaliser la corruption. A l’instar de Jésus, l’église doit être l’expression de la sainteté et de la morale », croit Briol Dolcé.

Le dirigeant d’église demande aux autorités judiciaires compétentes à mettre la main au collet de tous les hauts fonctionnaires de l’Etat et toutes les institutions qui sont impliqués dans le gaspillage des fonds du programme Petrocaribe. Le berger appelle d’autres assemblées de chrétiens à emboîter le pas.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :