Jeudi 18 Juillet, 2019

Quand Petrocaribe s'invite au concert Youssoupha !

Vue du public/ Photo et vidéos : Luckenson Jean

Vue du public/ Photo et vidéos : Luckenson Jean

Le Parc historique de la Canne à Sucre était, vendredi 5 juillet 2019, le théâtre d'une scène euphorique sans pareil. Au concert du rappeur français, Youssoupha, des milliers de personnes, particulièrement des jeunes avaient fait le déplacement. Un évènement qui s'était transformé, par moment, en un véritable espace de revendication liée à la gestion des fonds Petrocaribe.

« Kot kòb petrocaribe a ? » Tout le monde s'attendait à cette fameuse question. Depuis l'entrée du Parc historique, le sujet était déjà au centre de certaines conversations. Tout allait basculer suite à la diffusion dans le fond du podium d'une petite vidéo expliquant en moindre détails le programme Petrocaribe. La vidéo réalisée par l'équipe d'AyiboPost a provoqué une vague de réaction dans la foule.

Le public, visiblement édifié et motivé, gronde. Quelques secondes après la projection, les slogans et les chansons se multiplient. « Mare yo, mare yo, mare yo... mare yo, mare yo, mare yo... mare yo, mare vòlè yo pou mwen », ont chanté à l'unissons des milliers de jeunes, lançant des propos hostiles à l'endroit des personnes indexées dans ce dossier, dont le président Jovenel Moïse. 

 

L'humoriste haïtienne, Gaëlle Bien-Aimé, qui animait le spectacle, a tenté vainement de calmer le public. K-libr, BIC, Akoustik... les artistes défilent sur le podium. Mais à chaque temps mort, les spectateurs renouvèlent les slogans et continuent de tirer à boulets rouge sur le régime « Tèt Kale ».

Il est 1 heure du matin passé, Youssoupha joue son dernier morceau. Le concert prend fin quelques minutes plus tard. « Continuer à lutter pour ce que vous croyez ! », cet appel lancé par le rappeur d'origine congolaise a électrisé les jeunes qui, après la clôture du spectacle, ont multiplié les revendications, exigeant l'arrestation des dilapidateurs du fonds Petrocaribe.

Depuis le lancement du mouvement Petrocaribe Challenge en août 2018, les revendications liées à l'utilisation des fonds vénézuéliens sont présentes presque partout. Des citoyens, très remontés contre les personnalités indexées dans cette affaire, continuent de faire entendre leur voix dans tous les espaces publics.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :