Mercredi 13 Novembre, 2019

Petrocaribe: les locaux de la CSC/CA seraient ciblés par un incendie

Les locaux de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA)

Les locaux de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA)

Johnson Collin pointe du doigt des personnalités indexées dans le premier rapport de la CSC/CA dont l’ancien président Michel Joseph Martelly, sa femme Sophia Martelly et l’ex-Premier ministre Laurent Salvador Lamothe.   

L’un des membres du réseau des plaignants Petrocaribe, Johnson Collin élève la voix contre un complot visant à incendier les locaux de la cour des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA) dans le dessein de bloquer la publication du deuxième rapport d’audit du tribunal administratif concernant la gestion des fonds vénézuéliens. 

Johnson Collin a pointé du doigt des personnalités indexées dans le premier rapport de la CSC/CA dont l’ancien président Michel Joseph Martelly, sa femme Sophia Martelly et l’ex-Premier ministre Laurent Salvador Lamothe.   

Le porte-parole du réseau des plaignants demande aux autres groupes de personnes de la société haïtienne qui veulent la tenue du procès Petrocaribe de mettre sur pied une brigade devant la cour afin de faire échec à ce complot.

Le plaignant appelle les autorités policières à prendre les dispositions afin d’assurer la sécurité de cet édifice et des juges administratifs.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :