Dimanche 22 Septembre, 2019

Petrocaribe: Le PM Céant fait le point sur l’idée d'une commission

Le Premier ministre Jean Henry Céant -document en main- en conférence de presse ce jeudi 25 octobre. Photo: Ministère de la Communication Haïti

Le Premier ministre Jean Henry Céant -document en main- en conférence de presse ce jeudi 25 octobre. Photo: Ministère de la Communication Haïti

« Nous nous engageons, au moins une fois par semaine pour faire une communication sur la question du Petrocaribe », a déclaré le Premier ministre Jean Henry Céant, lors d’une conférence de presse donnée à la Primature ce jeudi matin, au cours de laquelle il a apporté des précisions sur les dispositions déjà prises par le gouvernement dans le cadre de ce dossier.

Le chef du gouvernement réitère sa volonté de mettre sur pied une commission indépendante qui aura la possibilité de vérifier les différents mécanismes utilisés par les institutions en charge du dossier Petrocaribe. Aussi, monsieur Céant se défend face aux « mauvaises interprétations » de cette idée de commission.

« On a invité une liste non-exhaustive de 16 regroupements réputés crédibles, afin de prendre la responsabilité de créer cette commission », a lancé le Premier ministre qui en profite pour dire qu’il n’a pas demandé à l’Association Nationale des Médias Haïtiennes (ANMH), à l’Association des Médias Indépendants d’Haïti ou encore à l’église catholique d’en faire partie. Selon lui, le gouvernement a déjà discuté avec plusieurs de cette liste d’organisations à ce sujet.

Jean Henry Céant a affirmé que beaucoup de dispositions ont déjà été prises pour assurer que les institutions judiciaires impliquées dans les recherches liées à cette affaire jouissent d’accompagnements et d’encadrements nécessaires. « Nous avons déjà écrit à la Cour des comptes et au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) afin d’être au courant de leurs besoins, pour que le travail soit réalisé dans les meilleures conditions », a-t-il dit.

« Depuis hier, nous avons déjà mis une voiture blindée et des agents de sécurité à la disposition du juge d’instruction Ramoncite Accimé qui est en charge du dossier en attendant que le CSPJ nous communique les autres accompagnements voulus », a-t-il poursuivi.

Pour le Premier ministre, le procès Petrocaribe se fera « dans la transparence », comme il l’a mentionné dans le point 12 de sa déclaration de politique générale. Le dossier Petrocaribe, rappelle-t-il, est sa priorité et celle du président Jovenel Moïse.

Dans la foulée, des exemplaires d’un document sur le fonds Petrocaribe, regroupant des décrets-lois et des résolutions, ont été remis à certains des journalistes présents à la fin de la conférence. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :