Jeudi 22 Août, 2019

Petrocaribe: ils exigent le rapport final de la Cour des Comptes

Première page du rapport préliminaire de la CSC/CA déposé au sénat en janvier 2019

Première page du rapport préliminaire de la CSC/CA déposé au sénat en janvier 2019

Petrocaribe: des organisations de l’opposition exigent le rapport final de la Cour des Comptes

Plusieurs organisations proches de l’opposition ont organisé ce mercredi, un sit-in devant les locaux de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratifs. Objectif : exiger le rapport final d’audit de la gestion des fonds vénézuéliens. Ces structures de l’opposition dénoncent le laxisme des autorités qui, disent-elles, n’ont posé aucune action concrète, en vue de l’arrestation des dilapidateurs.

 Munis de pancartes et assiettes, ces militants, membres des organisations de l’opposition, dansaient et chantaient au rythme des bandes de rara. Devant la Cour supérieure des comptes à l’Avenue Christophe, ils étaient quelques dizaines à réclamer le rapport définitif de la CSC/CA sur la gestion des fonds Petrocaribe.

Les protestataires qui souhaitent que la lumière soit faite sur cette affaire, voulaient attirer l’attention des conseillers de la cour, sur la nécessité d’accélérer le travail d’audit. Des autorités judiciaires, ces organisations exigent l’arrestation au plus vite des personnes indexées. Elles déplorent la lenteur de la justice à traiter ce dossier.

Les protestataires n’étaient pas là uniquement pour exiger le rapport final et la poursuite contre les dilapidateurs du fonds Petrocaribe. Sans surprise, ils en ont profité pour réclamer le départ du président Jovenel Moïse qui, rappelle-t-il, est épinglé dans le rapport préliminaire soumis en début de l'année en cours.

Rappelons que dans le cadre d’une séance plénière le 31 janvier dernier, la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratifs avait déposé le rapport préliminaire devant l’Assemblée des sénateurs. Dans ce document, plusieurs anciens ministres, directeurs généraux, ainsi que des firmes ont leurs noms cités.

Le président de la cour, Pierre Volmar Desmesyeux, avait promis le rapport définitif pour ce mois d’avril.

Luckson Saint-Vil

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :