Vendredi 18 Octobre, 2019

Petrocaribe: Gros morne se mêle de la partie 

Cette image sert uniquement d'illustration à cet article/ Sur cette pancarte: "Où est l'argent de Petrocaribe?"

Cette image sert uniquement d'illustration à cet article/ Sur cette pancarte: "Où est l'argent de Petrocaribe?"

« Nous sommes privés d’hôpitaux, d’écoles, d’infrastructure routières. Même l’eau potable est un luxe pour nous. Nous voulons que ça change », se sont indignés des protestataires. 

Plusieurs dizaines d’habitants de Gros-Morne ont  foulé le béton, dimanche 23 juin 2019 en vue de continuer d’exiger la démission du président de la République Jovenel Moïse soupçonné de détournement de fonds publics. Cette deuxième journée consécutive de manifestation entre dans le cadre de l’opération baptisée « fermer Gros-Morne » lancée, la semaine dernière par des membres de l’opposition locale.

« Nous réclamons que la justice du pays sévisse contre Jovenel Moise y compris ses comparses ayant gaspillé les fonds Petrocaribe, martèle Alexis Saint-Gilles, membre du parti politique OLP. Il s’en prend également au député de la circonscription Fritz Chéry qu’il accuse de détourner la somme de 274 millions de gourdes qui étaient destinées à la réhabilitation des rues de la ville.

« Nous sommes privés d’hôpitaux, d’écoles, d’infrastructure routières. Même l’eau potable est un luxe pour nous. Nous voulons que ça change », se sont indignés des protestataires. 

La manifestation a été dispersée à Rue Basse où logent des groupes pro Fritz Chéry qui ont lancé des jets de pierre en direction des manifestants qui s’apprêtaient à dresser des barricades de pneus enflammés. 

"Nous ne nous laisserons pas intimider par cet acte concocté par le député Fritz Chéry. Depuis ce matin, nous avons reçu via nos téléphones des menaces d’individus non-identifiés", indiquaient des organisateurs de la manifestation qui se disent déterminés à poursuivre la mobilisation contre les dilapidateurs des fonds Petrocaribe.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :