Samedi 20 Octobre, 2018

Dossier Petrocaribe: un combat contre le système, selon Youri Latortue

Youri Latortue/Photo: Challenges News

Youri Latortue/Photo: Challenges News

C'est la déclaration du sénateur Youri Latortue dont les éléments du rapport d'enquête, à côté de celui de son collègue Evalière Beauplan sont souvent utilisés dans le cadre du combat contre la dilapidation des fonds Petrocaribe.

L'homme fort de l'Artibonite a fait cette déclaration sur le plateau de la RTVC, à l'émission « Des Livres et vous », où il était invité à commenter son dernier livre, « Petrocaribe : mon combat pour la reddition des comptes ».

« Je crois que c'est le système qu'il faut changer. C'est pour cela, le combat Petrocaribe n'est pas un combat contre une personne ; c'est un combat pour changer de système », a martelé celui qui a été aussi indexé lors d'une manifestation dans son fief, la ville des Gonaïves.

Ancien conseiller du président Michel Martelly. Plus d'un pense que l'ancien président de l'assemblée nationale n'a pas de légitimité pour demander des comptes sur la dilapidation des fonds Petrocaribe. Une vidéo où on le voit aux côtés de l'ancien Premier ministre Laurent Lamothe dans le cadre du célèbre programme « Gouvenman lakay ou » dans la cité de l'indépendance jette la confusion sur la motivation du législateur, à qui l'on prête des ambitions pour la présidentielle de 2022.

Paradoxe ou aveu d'échec ? L'honorable sénateur, comme la majorité des jeunes qui se sont soulevés contre la corruption, questionne ce système dont la corruption, le gaspillage, la médiocrité, en somme la mauvaise gouvernance sont le socle.

« Jusqu' à présent, il y a des contrats surfacturés qui sont signés par l'Etat haïtien. Il y a des gens qui maintiennent le système, et ils sont très à l'aise », a-t-il ajouté entre autres en citant ouvertement quelques noms et des cas de corruption.

Sur la RTVC, c'est un Youri Latortue très critique, très amer pour mieux le dire, envers la politique haïtienne, du haut de ses deux mandats comme sénateur de l'Artibonite, conseiller politique et chef de parti.

Qui sont ces gens ? Qui fait partie du système ? Qui n'en fait pas partie ? À entendre le sénateur dénonciateur, lui, certainement pas.