Mercredi 24 Avril, 2019

Petrocaribe : « 17 octobre » fait réagir le Core Group

Le président Jovenel Moïse et les membres du Core Group en réunion au Palais national (2017). Crédit photo : Twitter Jovenel Moïse.

Le président Jovenel Moïse et les membres du Core Group en réunion au Palais national (2017). Crédit photo : Twitter Jovenel Moïse.

« […] Les membres du groupe saluent l’engagement de la population, en particulier la jeunesse, et de la société civile haïtiennes envers les valeurs démocratiques. Cet engagement s’est notamment traduit par la mobilisation du 17 octobre dernier, pour demander que la lumière soit faite sur la gestion des fonds publics », peut-on lire dans un communiqué de presse du Core Group, en date du 2 novembre 2018.

Le dossier relatif à la gestion -contestée- du fonds Petrocaribe continue d’agiter le débat. De plus en plus d’organismes jugent nécessaire de s’exprimer à propos de l’affaire. Et ce, en grande partie, depuis le lancement du mouvement #Petrocaribechallenge sur la toile qui, par suite, a fini par atterrir dans les rues.

Après les mesures prises, pour ainsi dire, par le gouvernement en place à ce sujet, c’est maintenant le tour du Core Group qui dit prendre note de « la volonté exprimée par les autorités haïtiennes d’agir en ce sens ». Dans la foulée, le Core Group « appelle les trois branches du pouvoir ainsi que tous les autres acteurs de la vie nationale à un dialogue inclusif afin, entre autres : de renforcer les institutions nationales en charge de la reddition des comptes et de la lutte contre la corruption, notamment le système judiciaire […] ».

Quant aux nouvelles manifestations de rues annoncées, le Core Group, à travers le communiqué en question, « exprime également son ferme rejet de tout acte de violence perpétré en marge des manifestations. Les membres du groupe rappellent la légitimité démocratique du gouvernement d’Haïti et des institutions élues et que, dans une démocratie, le changement doit se faire en passant par les urnes et non par la violence ».

Rappelons que le Core Group est constitué de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies, des Ambassadeurs d’Allemagne, du Brésil, du Canada, d’Espagne, des États-Unis d’Amérique, de France, de l’Union Européenne et du Représentant spécial de l’Organisation des États Américains.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :