Mardi 1 Décembre, 2020

Petrocaribe: L'ULCC favorable à une enquête technique et apolitique

L'actuel Directeur Général de l'ULCC, David Bazile./Photo: Netalkole.com

L'actuel Directeur Général de l'ULCC, David Bazile./Photo: Netalkole.com

L’épineux dossier du gaspillage des fonds Petrocaribe nécessite une enquête technique devant être conduite par une instance internationale neutre, spécialisée en la matière. Ceci aidera à identifier les vrais coupables pour les traduire devant la justice, selon le Directeur général David Bazile.

Depuis plus d’une semaine, c’est sous le hashtag #petrocaribechallenge que des internautes demandent des comptes à d’anciens fonctionnaires et officiels de l’État soupçonnés d'avoir dilapidé les fonds venezueliens. Le mouvement lancé par le cinéaste Gilbert Mirambeau Jr., mais inspiré du #pushupchallenge lancé par l’artiste chanteur Joseph Zenny Jr, draine déjà des milliers d’utilisateurs des réseaux sociaux.

Et la mobilisation continue. Le mouvement ne semble pas s’arrêter à un simple bout de papier ou un morceau de carton publié sur Facebook, Twitter et Instagram. Vendredi 24 août, le rendez-vous est donné devant les locaux de la Cour Supérieure des Comptes pour un sit-in. Plusieurs personnalités politiques, membres du secteur privé et parlementaires estiment nécessaire de poursuivre la mobilisation.

David Bazile, Directeur Général de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC), soutient que le dossier Petrocaribe implique plusieurs acteurs. Une enquête de l’ancien président de la Commission Éthique et Anti-corruption du sénat haïtien Evalière Beauplan a révélé que près de 3 milliards de dollars ont été gaspillés. Rapport jugé scandaleux par plus d’un.  De son côté, M. Bazile souhaiterait qu’une enquête sérieuse sur ce dossier doit être apolitique et nécessite l’expertise d’une instance internationale spécialisée en matière d’audits.

Le dossier ne doit pas prêter à des accusations infondées, visant souvent à indexer une tierce personne sans preuve palpable. « Une enquête technique et apolitique est nécessaire à la libération de la société et pour qu’on puisse identifier les vrais coupables », dit-il. Selon l’ancien ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales sous Michel Martelly, c'est ainsi que la Justice et l’État inspireront plus de confiance à la population offusquée par ce scandale de corruption.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :