Dimanche 18 Novembre, 2018

Petrocaribe: J. Moise promet d’accompagner la CSC/CA dans son enquête

Le président de la République promet d'accompagner les membres de la Cour Supérieure des Comptes dans leur enquête sur l'utilisation des fonds du Petrocaribe

Le président de la République promet d'accompagner les membres de la Cour Supérieure des Comptes dans leur enquête sur l'utilisation des fonds du Petrocaribe

Le président de la République promet d’accompagner les membres de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif dans l’enquête sur la gestion des fonds Petrocaribe. Il a rencontré, hier jeudi 6 septembre, les membres de cette institution à qui la lourde responsabilité d’identifier les dilapidateurs est incombée.

Cette rencontre tenue au Palais National a été, pour le chef de l’État, l’occasion de  « réitérer son engagement à accompagner les institutions compétentes pour que toute la lumière soit faite autour du dossier ».  

Le président haïtien qui qualifiait, en décembre 2017, le rapport de la commission sénatoriale (chargée d’enquêter sur les 3,8 milliards de dollars du programme) « d’outil de persécution politique », manifeste, suite aux remous suscités par le #PetrocaribeChallenge, son désir de combattre la corruption qui gangrène le pays, notamment à travers ce dossier. C’est dans cette optique qu’il a rencontré les membres du CSC/CA.

Il souhaite « mettre à la disposition de la Cour toutes les ressources nécessaires à la réalisation du travail d’audit sur l’utilisation des fonds », a-t-il déclaré sur twitter.

Le président de la CSC/CA, Fritz Robert Saint-Paul a évoqué cette semaine, devant un parterre de journalistes, un certain nombre d’obstacles que les juges rencontrent dans leur travail d’audit dont l’insuffisance de ressources financières.

Seulement 10 millions de gourdes ont été alloués pour l’audit de 300 projets, regrette M. Saint-Paul. Mais le président Moïse prévoit de décaisser d’autres fonds dans le budget du prochain exercice.

« Des 27 millions de gourdes sollicités par la CSC/CA pour le travail d’audit sur l’utilisation des fonds Petrocaribe, 10 millions sont déjà dégagés dans le budget rectificatif à cette fin. La balance sera décaissée à partir du mois d’octobre dans le budget du prochain exercice », a-t-il promis.