Mercredi 20 Février, 2019

« Pays lock » : cinquième journée de paralysie des activités en Haïti

Aquin ce matin

Aquin ce matin

Pays lock. Toutes les activités sont paralysées pour une cinquième journée consécutive dans la capitale ainsi que dans d’autres villes du pays dont Aquin, à cause des mouvements de protestation contre la cherté de la vie, la corruption et le pouvoir de Jovenel Moïse.

Dans les rues de Port-au-Prince ce matin, nos reporters n’on remarqué que des moto taxi conduits pour la plupart par des chauffeurs paniqués. Quelques voitures privées ont aussi été vues.

Sinon, écoles, banques et magasins ferment leurs portes. Des barricades de pneus enflammés, des pierres obstruent le passage dans certaines zones alors que la présence policière a un peu diminué.

Dans un communiqué filmé publié sur la page Facebook de la Télévision nationale d’Haiti (TNH), le gouvernement invite les protestataires à ne pas casser et à respecter la vie des gens. Eddy Jackson Alexis annonce aussi que des instructions ont été passées à la police en vue de sévir contre les casseurs.

Des disposions vont être prises en vue de permettre à la population de reprendre ses activités, promet le Secrétaire d’Etat à la communication.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :