Mercredi 18 Septembre, 2019

PauP: 373 personnes tuées dont 289 par balles de janvier à juin 2018

Illustration AFP

Illustration AFP

La Commission Épiscopale Justice et Paix de l’Archidiocèse de Port-au-Prince a organisé, ce vendredi 13 juillet sa 16ème journée porte ouverte contre la violence autour du thème « Konbat vyolans, egzije bon gouvènans pou konstwi respè dwa ak diyite moun».

L’institution en a profité pour présenter deux rapports trimestriels allant de janvier à juin 2018 rédigés sur la violence à travers la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Ces deux rapports intitulés «Je wè, bouch fèt pou pale », montrent  une nette augmentation de  la violence particulièrement au niveau de la capitale haïtienne.

La commission Épiscopale Nationale Justice et Paix informe avoir recensé trois cent soixante  treize (373) personnes qui ont perdu la vie dont 289 par balles, au cours des 6 premiers mois de l’année en cours.

Par ailleurs, la commission, par la voix de Me Rovelsond  Appolon, dit avoir recensé  durant les évènements  du week-end écoulé, 20 morts par balles à travers diverses communes du département de l’ouest.  

De l’avis de la Commission Épiscopale Justice et Paix de l’Archidiocèse de Port-au-Prince, le pays est plongé dans l’instabilité à tous les niveaux. Pour les responsables de cette structure, le pays n’est pas gouverné. En ce sens, le secrétaire général de l’Archidiocèse de Port-au-Prince, Joël Joseph, encourage les autorités étatiques à prendre leurs responsabilités.

Ils leur demandent également d’adopter les mesures appropriées pour combattre la violence sous toutes ses formes  en Haïti.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :