Dimanche 18 Novembre, 2018

Patrice Dumont: « La population doit agir pour stopper la corruption »

Le Sénateur Patrice Dumont

Le Sénateur Patrice Dumont

Mardi 5 décembre 2017, un seul sujet polarise l’attention publique en Haïti : la marche contre la corruption qui gangrène les pouvoirs publics depuis des lustres initiée par le Collectif du 4 décembre 2013.

Si jadis, la population a adopté une attitude passive face à la montée en puissance de la corruption dans toutes les sphères de l’Etat, le nouveau rapport PetroCaribe publié en cette fin d’année constitue la dernière goutte d’eau qui renverse la vase. La conclusion dudit rapport indexe plusieurs grands commis de l’Etat qui continuent à exercer un rôle important dans la république.

Du simple citoyen au grand fonctionnaire de l’Etat qui garde l’anonymat, toute une population demande des comptes. Conscient de la puissance des corrupteurs, le sénateur Patrice Dumont invite la population à faire pression sur les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire afin arrêter l’hémorragie.

« Les progrès d’une nation ne vont jamais de pair avec la corruption. D’ailleurs, la corruption ne s’arrêtera jamais si la population n’agit pas avec force contre nous, les élus (exécutif, législatif), et contre tout le système judiciaire », lance sur Twitter le sénateur.

Dans la même veine, Patrice Dumont se réfère à la « Marche verte » de la République Dominicaine pour tremper ses arguments et, du même coup, démontrer l’impérieuse nécessiter de couper court à cette pratique séculaire dans la république qui est la corruption : à Saint-Domingue, « les citoyens ont fait le choix ! ».

Websder Corneille