Mardi 25 Juin, 2019

Paris repart en guerre contre Airbnb avec une assignation en justice

Logo de la plateforme de location Airbnb, sur un écran, le 2 mars 2017 à Paris

Logo de la plateforme de location Airbnb, sur un écran, le 2 mars 2017 à Paris

Nouveau bras de fer entre la mairie de Paris et Airbnb: la mairie a assigné en justice la plateforme de location, passible d'une amende de 12,5 millions d'euros pour avoir violé la loi française en mettant en ligne 1.000 logements non enregistrés.

C'est en vertu de ces dispositions que la mairie de Paris a saisi vendredi la justice, selon des documents dont l'AFP a eu connaissance.

"C'est une question très sensible", souligne auprès de l'AFP la maire de Paris Anne Hidalgo, qui "ne souhaite pas que Paris se retrouve dans la situation de Venise ou Barcelone où la population s'élève contre les visiteurs".

Les derniers chiffres de l'Hôtel de Ville indiquent que "26.000 logements", mis en ligne sur Airbnb il y a quelques mois, ont disparu de la location classique dans le centre de Paris.

La population de la capitale diminue depuis plusieurs mois, particulièrement dans l'hypercentre, selon des études de la mairie rendues publiques récemment.

Pour sa défense, Airbnb avait indiqué qu'"un Parisien sur cinq utilise aujourd'hui le site pour améliorer ses revenus et faire face au coût de la vie".

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :