Jeudi 29 Octobre, 2020

Tensions à Saint Michel de l’Attalaye suite à la mort d'un jeune

La commune de Saint-Michel de l’Attalaye a vécu une situation de panique dans la matinée du lundi 10 septembre 2018. Des membres de la population ont lancé des jets de pierre en direction du commissariat de cette commune en signe de protestation du décès de Nickson Jeune, âgé de 21 ans.

Ce dernier faisait partie d’un groupe de trois (3) individus (Cidy Charles, 23 ans et Vertusma Woodely 29 ans ) qui ont été arrêtés pour vol à main armée et association de malfaiteur, le 8 septembre dernier par des agents de la police nationale d’Haïti (PNH) après un coup de fil de l’un des membres du conseil d’administration de la section communale.

Nickson Jeune a rendu l’âme au centre de santé de la zone où il a été transféré en compagnie de ses acolytes. Les résidents de Saint-Michel de l’Attalaye accusent des agents de la PNH qui ont, selon eux, malmené les détenus jusqu’à provoquer la mort de l’un d’entre eux, selon Ginel Julcin et Jean Charles Duplecy, journalistes évoluant dans la ville.

 

Les banques commerciales qui ont ouvert leurs portes tôt lundi ont dû les fermer en milieu de journée en raison des tensions qui ont régné dans la ville. Les petits marchands et acheteurs du marché public de la commune ont dû vider les lieux.

En réaction à la colère de la population, la police a fait usage de gaz lacrymogène pour prendre le contrôle de la situation. Les deux portails principaux de la place publique de la ville récemment inaugurée ont été endommagés.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :