Samedi 23 Septembre, 2017

Ouverture officielle du Festival de Cannes 2017

C’est la comédienne franco-américaine Lily-Rose Depp et le réalisateur iranien Asghar Farhadi qui ont déclaré ouvert la 70e édition de ce prestigieux Festival International du Film qui met des acteurs au succès mondial sous les feux des projecteurs.

C’est une grande palette d’acteurs, de producteurs et de réalisateurs issus de plusieurs pays qui ont dégouliné sur la croisette ce mercredi 17 mai dans le cadre de l’ouverture officielle du prestigieux festival de Cannes, Festival International du Film fondé en 1946. 2017 marque les 70 ans d’existence du festival qui présentera  les 19 films qui sont en lice pour la palme d’or. Monica Belluci, actrice italienne, maîtresse de cérémonie lâche que ce festival « gagne avec l’âge  de l’assurance et la maturité de la création artistique. Le langage du cinéma n’appartient à aucun territoire, comme la musique et les mathématiques, le septième art sublime la vie. L’identité du cinéma n’a ni sexe, ni frontière ».

Pedro Almodovar, président du jury de cette année,  tour à tour réalisateur, cinéaste et producteur, confie : « Quand je regarde un film qui me passionne, il m'appartient et inspire mes films. Ces 19 films vont me nourrir. Je n'ai jamais été président mais je m'engage à faire de mon mieux. Je vais y dévouer mon âme et mon cœur et dieu merci, j'ai l'aide de huit personnes merveilleuses ».

Parmi les films en lice pour la palme d’or, on retient « Sans amour » d'Andreï Zviaguintsev, « Wonderstruck » de Todd Haynes, « Okja » de Bong Joon-ho, « Rodin » de Jacques Doillon, « L’amant double » de François Ozon, « Krotkaya » (Une femme douce) de Sergei Loznitsa, « Hikari » (Vers la lumière) de Naomi Kawase, « 120 battements par minute » de Robin Campillo, « Happy end » de Michael Haneke, pour ne citer que ces réalisations.

Le jury est composé de plusieurs personnalités et acteurs célèbres. Parmi eux : Will Smith, Maren Ade, Jessica Chastain, Fan Bingbing, Agnès Jaoui, Paolo Sorrentino, Park Chan-Wook, Gabriel Yared.