Samedi 15 Décembre, 2018

Ouragan Michael: la reconstruction commence en Floride, au moins 5 morts

Une famille récupère des marchandises dans une boutique détruite leur appartenant, à Panama City le 11 octobre 2018.

Une famille récupère des marchandises dans une boutique détruite leur appartenant, à Panama City le 11 octobre 2018.

L'ouragan dévastateur Michael avait causé la mort d'au moins 5 personnes à la mi-journée jeudi, alors que des milliers de soldats et de secouristes s'activaient dans le nord-ouest de la Floride pour mener des opérations de sauvetage, déblayer les rues jonchées de débris et rétablir le courant.

L'étendue des dommages restait incertaine jeudi et l'ouragan a fait au moins cinq morts: en Floride, quatre personnes ont perdu la vie selon le bureau du shérif du comté de Gadsden et une fillette de 11 ans a été tuée lorsqu'un auvent de garage a atterri sur sa maison dans l'Etat voisin de Géorgie, selon les autorités.

"D'abord le grenier s'est effondré, tout est allé très vite", a décrit à l'AFP Rene Scott, une résidente. "Ensuite mon toit s'est écroulé. (...) Je suis juste tellement soulagée que nous nous en soyons sortis, parce que j'ai pensé rester piégée là".

Deux hôpitaux de Panama City ont été endommagés. Quelques kilomètres plus à l'est, la base aérienne de Tyndall a également été frappée "directement" par l'ouragan, et présente des "dommages étendus", selon un communiqué diffusé sur son site.

Après avoir charrié des vents de 250 km/h, l'ouragan Michael a été rétrogradé en tempête tropicale. La Floride traversée, il a poursuivi sa course en Alabama et en Géorgie, puis vers la Caroline du Sud et du Nord.

"C'est une dévastation impensable", a commenté jeudi Rick Scott, le gouverneur de la Floride. "J'ai entendu dire que beaucoup de personnes ont été blessées", a-t-il ajouté.

 

Les bureaux de l'Etat seront fermés dans 14 comtés vendredi, a-t-il également précisé.

Dans la ville d'Alford, à environ 70 km de Panama City, les commerces et les maisons en bord de route étaient endommagés. Au nord de la ville, les habitants faisaient la queue dans une station service pour se ravitailler en eau et en nourriture. Mais les pompes à essence avaient été balayées par le vent, privant les habitants d'essence.

"Nous n'avons jamais vécu quelque chose comme ça", a abondé Kotton Ayr, un ancien militaire reconverti ferrailleur. "Beaucoup de personnes sont sans abris", s'est-il inquiété, décrivant une nuit d'enfer.

La reconstruction "va être rapide. On fera en sorte qu'elle soit rapide", a promis le président Donald Trump, interviewé jeudi par la chaîne Fox News.

Lors d'un meeting la veille, M. Trump avait indiqué qu'il se rendrait "très rapidement en Floride".

A 18H00 GMT, l'ouragan Michael générait des vents de 85 km/h, et il se déplaçait à 37 km/h, selon le bulletin du Centre national des ouragans.

La saison des ouragans dure de juin à novembre.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :