Vendredi 19 Janvier, 2018

Il existe une différence entre avoir du style et être bien habillé

Les hôtesses de l’équipe Calla Agence

Les hôtesses de l’équipe Calla Agence

Quoi porter au bureau, à la plage ou la fête? Les vêtements sont au cœur des préoccupations de l’homme au quotidien. Car la tenue vestimentaire a ses propres codes. C’est donc pour apprendre aux gens à bien choisir et porter leurs vêtements  que Calla agence, une entreprise qui évolue dans le secteur de l'événementiel organise ce dimanche 26 novembre une formation à Residence Les Palms sur le code vestimentaire. Avec des experts formés en Étiquette et de Protocole, l’équipe abordera aussi les notions et l’art de la table. En prélude à cette journée, nous avons rencontré Mélissa VALME, assistante Communication & Marketing.

Loop Haïti : Certains estiment que la tenue vestimentaire relève du superflu, alors que d’autres en sont obsédés. A quoi ça sert d’être bien habillé alors qu’on est d’accord au final que l’habit ne fait pas le moine?

Calla Agence : Être bien habillé veut tout simplement dire choisir ses vêtements en fonction de la circonstance pour laquelle on les porte et selon des règles préétablies. Rien à voir avec le superficiel encore moins l’excès (dans le cas des personnes obsédés) car l’on peut porter des vêtements extrêmement chers et quand même pécher contre le convenable. Être bien habillé c’est une question d’élégance, de respect et de courtoisie. Ça sert donc à dire que je me respecte assez pour porter de l’attention à ce que je porte (même étant dépourvu de grands moyens) et que je respecte assez mes concitoyens pour me présenter à eux selon les règles de l’art.

P.S. : L’habit ne fait pas le moine mais il aide à le reconnaitre!

Loop Haïti : Existe-t-il une différence entre être bien habillé et avoir du style?

Calla Agence : La différence relève surtout du domaine du basique et du recherché, du règlementaire et du « freestyle ». Être bien habillé se rapproche beaucoup plus du fait qu’il faut que l’on porte des couleurs sombres pour les funérailles, que son maquillage soit sobre le jour, que les chaussettes de monsieur soient de la même teinte que son pantalon; c’est donc être en harmonie avec les règles de la tenue vestimentaire. Tandis qu’avoir du style a radicalement à voir avec le reflet de nos propres goûts. C’est notre façon de nous affirmer : personne n’a raison ni tort. Selon le Blog « La Petite Roberte » le style c’est le message global qui se dégage des vêtements et accessoires qu’on porte. Donc forcément, avoir du style, c’est communiquer agréablement notre propre message à notre entourage.

Loop Haïti : Est-ce que cela s’apprend quelque part, savoir bien porter ses vêtements?

Calla Agence : La façon d’habiller d’un individu peut être la résultante de plusieurs facteurs (bien sûr non exhaustifs) : L’éducation reçue (notamment à la maison), les milieux fréquentés (école, église, cercle d’amis), les préférences et goûts, la société elle-même (mode et tendances).

Toutefois, en matière de tenue vestimentaire, il existe des normes reconnues et acceptées comme telles. Ces dernières vous disent par exemple comment vous habiller correctement pour une entrevue, un cocktail, des funérailles, un mariage, le matin, le soir, etc… Et parallèlement, des professionnels apprennent ces règles pour les enseigner à d’autres, des livres sont rédigés sur le sujet, les informations sont disponibles. Donc oui, savoir bien porter ses vêtements, cela s’apprend quelque part.

Loop Haïti : Vous organisez une formation sur la bienséance, le code vestimentaire et l’art de la table. Comment vous est venue l’idée d’offrir cette formation? A qui s’adresse-t-elle?

Calla Agence : Contrairement à ce que certains pensent, la bienséance, le code vestimentaire et l’art de la table ne relèvent ni du luxe ni du snobisme mais du « savoir vivre ». Non plus ce ne sont pas des affaires de bonnes femmes mais plutôt de toute une société. Et, dans cette celle-ci, l’on ne pourrait se permettre de vivre n’importe comment : ce serait le chaos. Forte de tout cela, l’Agence Calla a jugé nécessaire de mettre à la disposition de tous ces règles du « bien vivre ensemble ».  Et évidemment, cette formation s’adresse à tous en général et aux professionnels, aux étudiants en particulier.