Dimanche 20 Octobre, 2019

Ouanaminthe : des Haïtiens se bousculent pour un visa dominicain

Certains en ont besoin pour aller résider en terre voisine. D'autres juste pour transiter afin d'atteindre le Brésil, le Chili entre autres...

Devant le bureau du consulat dominicain à Mirebalais, est remarquée une affluence de citoyens haïtiens qui se bousculent pour obtenir un visa afin d’avoir droit d’entrer en République voisine. Si ces certains de ces compatriotes déclarent vouloir décrocher le visa pour aller vivre sur le territoire, d’autres affirment vouloir l’obtenir afin de transiter par la dominicaine question de se rendre vers d’autres pays de l’Amérique latine dont le Brésil ou le Chili.

René Caristhène, ce quadragénaire, père de trois enfants rencontre sur les lieux, ce mardi 06 août, avoue qu’il est prêt à quitter le pays quelles que soient les conditions. « Haïti n’offre rien aux Haïtiens, c’est ce qui justifie notre démarche de rechercher des cieux plus cléments. Moi, j’avais rendez-vous depuis samedi pour acheter le visa, voilà je suis de retour au bureau 4 jours plus tard, je n’arrive à obtenir cette pièce pour laisser le pays et me rendre au Brésil."

Cet agriculteur n’a pas mâché les mots pour dénoncer les autorités haïtiennes qui selon lui, n’ont aucune velléité à améliorer les conditions de vie de la population.

A l’instar de René Caristhène, des jeunes garçons dont la plupart sont des charpentiers, des professionnels de bâtiments pratiquant la maçonnerie rencontrés devant le bureau du consulat se disent déterminés à fuir la misère du pays.      

En février 2018, le ministère des Affaires étrangères de la République dominicaine avait décidé d’appliquer une police de garantie migratoire internationale pour tout demandeur d’un visa dominicain. Le ministère avait annoncé que le visa pour entrées multiples d’un an devrait coûter 350 dollars américains.

Selon certains demandeurs haïtiens, cette décision commence à entrer en application.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :