Mercredi 16 Octobre, 2019

Opération unfollow: un challenge pour boycotter J. Moïse sur Twitter

Des Petrochallengers ont lancé ce mardi 11 juin, un nouveau défi visant à affaiblir, du moins à délégitimer le président Jovenel Moïse sur les réseaux sociaux, notamment Twitter. Baptisée ‘’Opération Unfollow’’ et ayant le hashtag #UnfollowJovenelMoise, l’exercice a déjà coûté plus de 2 mille suiveurs au chef de l’Etat. Des internautes ont donc décidé de ne plus suivre le président Jovenel Moïse sur le réseau social. Et ce n’est pas tout, certains ont même bloqué et signalé son compte. 

Une nouvelle forme de guerre est déclarée sur les réseaux sociaux à l’encontre du président Jovenel Moïse indexé par la Cour des comptes dans son dernier rapport sur la gestion des fonds Petrocaribe. Après le tweet déclencheur de Gilert Mirambeau qui a conduit, il y a un an, au mouvement PetrocaribeChallenge, vient cette fois, cette opération de désabonnement massive.

Le compte Twitter du président Jovenel Moise qui a été suivi par plus de 213 mille abonnés a perdu en moins de 2 heures plus de 2 mille abonnés. Cette stratégie de boycottage, selon plusieurs Petrochallengers, vise à forcer le président Jovenel Moïse à sortir de son mutisme à l’égard des milliers de manifestants qui réclament son départ depuis la publication de la seconde partie du rapport de la CSC/CA sur les fonds Petrocaribe, le 31 Mai dernier. Un rapport dans lequel, le président est accusé à la page 163 d’avoir été, avant d’être à la tête du pays, au cœur d’un stratagème de détournement de fonds.

Depuis les manifestions de février dernier exigeant son départ, il est un constat que le président Jovenel Moïse est de plus en plus seul pendant que la rue devient de plus en plus forte.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :