Mercredi 19 Juin, 2019

Open d'Australie: Naomi Osaka a tout d'une N.1

La Japonaise Naomi Osaka victorieuse en finale de l'Open d'Australie face à la Tchèque Petra Kvitova, à Melbourne, le 26 janvier 2019

La Japonaise Naomi Osaka victorieuse en finale de l'Open d'Australie face à la Tchèque Petra Kvitova, à Melbourne, le 26 janvier 2019

Quatre mois après son premier sacre à New York, Naomi Osaka a confirmé en s'offrant l'Open d'Australie qu'elle a tout d'une N.1 mondiale, samedi à Melbourne. Elle qui naviguait autour de la 70e place mondiale il y a un an va devenir la reine du tennis féminin dès lundi.

Et si le tennis féminin venait de se trouver une nouvelle patronne?

Elle met aussi fin à la valse des lauréates en Grand Chelem: les huit derniers avaient été remportés par des joueuses différentes.

Loin d'un coup d'éclat sans lendemain, elle a prouvé à Melbourne sa capacité exceptionnelle à se sublimer dans les grandes occasions.

Son palmarès ne déborde pas de titres, au contraire. Mais parmi les trois trophées qu'elle possède, deux sont ceux de tournois du Grand Chelem, et le dernier est un des plus prestigieux du circuit hors tournois majeurs (Indian Wells).

Elle a traversé des montagnes russes émotionnelles au cours de la finale. Victorieuse du premier set au jeu décisif, quelques jeux après avoir écarté une série de balles de break, la Japonaise d'origine haïtienne se dirigeait vers une victoire relativement tranquille en deux manches quand elle s'est procuré trois balles de match sur le service de Kvitova, à 5-3.

Revenue sur le court visage fermé - une expression qu'elle a gardé tout au long du troisième set - la joueuse nippone a néanmoins trouvé les ressources pour dominer la manche décisive en s'appuyant sur sa qualité de frappe rare.

Comment a-t-elle réussi à se ressaisir?

Quant à Kvitova, même si sa quinzaine australienne s'achève sur une défaite, son retour vers les sommets est admirable quand on se souvient que sa carrière a été un temps en péril après une agression au couteau fin décembre 2016, au cours d'un cambriolage à son domicile en République tchèque.

"C'est fou! Je n'arrive pas à croire que je viens de rejouer une finale de Grand Chelem", a-t-elle lâché les yeux brillants et la voix tremblante.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :