Lundi 16 Septembre, 2019

L'ONA veut intégrer la diaspora haïtienne dans son système de retraite

L’Office National d’Assurances Vieillesses compte désormais intégrer les membres de la diaspora d’Haïti dans son système de retraite par la création d’un nouveau produit baptisé « ONA Diaspora ».

Ce produit, destiné à ces 3 millions d’Haïtiens qui vivent un peu partout dans le monde, offre l’opportunité à cette diaspora d’intégrer l’institution, de verser ses frais de cotisations sur internet (pour leurs proches, parents et familles), de bénéficier de prêts s'ils veulent investir dans le pays, selon les précisions fournies par l’actuel Directeur Général, Chesnel Pierre. « ONA Diaspora » concerne aussi ceux qui ont quitté le sol après le séisme alors qu’ils versaient leurs contributions pendant une période allant de 5 à 10 ans.

Un Haïtien qui vit en dehors du pays peut continuer à verser ses cotisations jusqu’à ce qu’il ait atteint les 20 ans. A 55 ans, il bénéficiera de deux pensions : celle de l’ONA (donc d’Haïti) et du pays d’accueil, poursuit le directeur, affirmant que les contributions de la diaspora sont essentiellement consacrées à la consommation. ONA Diaspora veut changer la donne et mieux canaliser les dollars des Haïtiens de la diaspora en les aidant à investir leurs ressources dans le long terme.

Le responsable a aussi indiqué que cet outil permettra à la diaspora de contribuer à l'économie du pays. Chesnel Pierre a d’ailleurs fait référence aux statistiques et récentes données chiffrées de la banque centrale sur ce que représentent les transferts d’argent de la diaspora dans notre économie au cours de 2017 : 32% du PIB.  Et les flux annuels de 1998 à 2017, ont augmenté.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :