Samedi 26 May, 2018

Les Haïtiens bientôt interdits d'entrée au Chili sans visa ?

Sans visa, aucun Haitien ne pourra plus aller au Chili./Photo: hpn

Sans visa, aucun Haitien ne pourra plus aller au Chili./Photo: hpn

C’est le ministre chilien des Affaires Étrangères qui a adressé une requête à la chambre des députés du Chili. Pour éviter ce flot d’haïtiens qui débarquent en masse dans ce pays sud-américain sans document légal, M. Heraldo Benjamín Muñoz Valenzuela voudrait désormais que tout Haïtien qui souhaite visiter le Chili ou y séjourner à titre de touriste devrait détenir un visa. Selon l'ambassade du Chili en Haiti, il n'est pour le moment pas nécessaire d'avoir un visa pour visiter le Chili si le séjour ne dépasse pas 3 mois. 

Related Article

Selon M. Muñoz Valenzuela, le débat « implique une approche globale et cohérente des  processus de migration qui doit être ordonnée et régulée. Le gouvernement d’Haiti doit parallèlement  et conjointement travailler avec le gouvernement chilien pour élaborer une Commission binationale de coopération sur la migration et des affaires consulaires, ce qui doit amener  les autorités compétentes des deux pays à la signature d’un protocole d'accord sur la traite des personnes et le trafic illicite des migrants. » 


« […] l'augmentation du flux migratoire en provenance d'Haïti et le défi pour la gestion des migrations que cela a généré, a conduit à des situations de violations des droits des migrants eux-mêmes, à des  problèmes de coexistence locale, ainsi qu’au trafic illicite de migrants », a déclaré M. Valenzuela.

Mais il est à noter que cette proposition ne concerne pas seulement Haïti mais plutôt tous les citoyens d’autres pays qui rentrent de façon illégale au Chili et qui échappent au contrôle des autorités.

A rappeler aussi que l’actuelle présidente du Chili Michèle Bachelet a été le premier chef d’État à visiter Haïti depuis l’arrivée au pouvoir de Jovenel Moïse, le 7 février. Et la question migratoire faisait l’objet de discussions entre les deux homologues. Un accord bilatéral fut signé lundi 27 mars à Port-au-Prince entre les deux pays et cet accord prévoit d’éviter aux immigrés haïtiens de se retrouver à travailler dans des conditions illégales et parfois même inhumaines au Chili. 

Selon les propos d'un responsable de l'ambassade contacté par Loop Haiti, il n'y a pas eu de changement de procédure. 


Recevez gratuitement les dernières nouvelles locales et internationales directement sur votre téléphone :

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store : http://bit.ly/1HHj2Uu

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store : http://apple.co/2e3q1Lk