Jeudi 24 Janvier, 2019

OEA : Haïti ne reconnaît pas la légitimité du second mandat de Maduro

Haiti se range aux côtés de 18 autres pays votant contre le régime de Nicolas Maduro ce jeudi lors de la réunion du Conseil permanent  de l’OEA. Par cet acte, le pays « ne reconnaît pas la légitimé de Nicolas Maduro » réélu pour un second mandat en mai 2018 au terme d'un scrutin contesté. 

Le Conseil permanent a tranché sur la grave crise économique et politique qui gangrène la République bolivarienne du Venezuela depuis à peu près trois ans. Le vote a ainsi été déroulé : 19 pays, notamment Haïti, ont voté pour discréditer le deuxième mandat de Nicolas Maduro, 6 contre, 8 abstentions et 1 absence.

En attendant l'organisation d'une autre élection, cette résolution vise à remettre le pouvoir au Parlement vénézuélien, contrôlé par l'opposition.

À en croire le ministre des Affaires Etrangères d’Haiti, Bocchit Edmond, qui l’a fait savoir cette semaine, cette position résulte de la dynamique des discussions. Puisque, rappelons-le, il a soutenu qu’Haiti ne détenait pas de « position arrêtée » bien avant la tenue de cette réunion du Conseil.  

Le 4 janvier dernier, les pays du Groupe de Lima – le Canada et 12 pays de l’Amérique latine – ont désapprouvé la réélection de Maduro qui, selon eux, a été possible grâce à « un processus électoral qui n’avait pas donné les garanties et les normes internationales nécessaires à un processus libre, juste et transparent ».

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :