Samedi 11 Juillet, 2020

Octobre, officiellement lancé mois de la langue créole

Le président de l'AKA (AKademi Lang Kreyol), en conf de presse le 2 octobre à l'occasion du lancement officiel du mois de la langue et de la culture créole./Photo: Source-Le National

Le président de l'AKA (AKademi Lang Kreyol), en conf de presse le 2 octobre à l'occasion du lancement officiel du mois de la langue et de la culture créole./Photo: Source-Le National

Plusieurs membres de l’AKA ont officiellement lancé le mois de la langue et de la culture créole, en présence du ministre de la Culture et de la Communication et d’autres membres de l’académie.

Tout le mois d’octobre est consacré à la langue et à la culture créole, a fait savoir le président de l’AKA (Akademi Lang Kreyòl, en français Académie de la Langue Créole), Jean Pauris Jean-Baptiste qui s’est prononcé devant un parterre de journalistes, le 2 octobre dernier au local du ministère de la Communication, à Bois-Verna.

Le thème principal retenu cette année, poursuit Mr. Jean-Baptiste, est  : « Jèn yo, annou sèvi ak lang nou tout kote san baboukèt ».

« La langue, c’est nous, enchaîne-t-il. Elle est le reflet de notre âme, outil de consolidation nationale, outil de d’apprentissage et de connaissances utiles qui nous permettront d’agir sur notre histoire, sur notre environnement, de combattre tous les aspects négatifs qui sommeillent en nous. »

Le ministre de la Culture et de la Communication, Limond Toussaint, indique que « le créole est une valeur culturelle et identitaire. Le président de la République, depuis son accession au pouvoir, n’a cessé de parler de changement. « Ce changement s’inscrit aussi dans la manière de communiquer et d’user de la langue », renchérit M. Toussaint qui souhaiterait que tous les Haïtiens reprennent confiance en eux-mêmes et en leur langue.

Luma Gourgue, Directrice exécutive d’AKA, a levé le voile sur une pléiade d’activités qui s’organiseront dans le cadre de cette célébration : débat sur le bilinguisme sociolinguistique aux quatre coins du pays, notamment dans les écoles et les lieux universitaires, vulgarisation de la première résolution sur l’orthographe en créole, formation pour les enseignants dans tous les départements du pays (Nord, Nord-est), promotion des livres et documents écrits en créole.

Plusieurs lieux et sites seront retenus pour le déroulement de ces évènements : Théâtre National, Bureau National d’Ethnologie, Fondation Maurice Sixto, Confédération des Vodouisants Haïtiens, ainsi qu’à l’académie, en son local à Turgeau.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :