Vendredi 18 Octobre, 2019

Ocnam-Clamé Dameus renversé à la tête du parquet de Port-au-Prince

L'ex-commissaire du gouvernement Ocnam Clamé Daméus

L'ex-commissaire du gouvernement Ocnam Clamé Daméus

Clamé-Ocnam Daméus a été éjecté officiellement de son poste de commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, le 14 décembre dernier. Après deux mois de protestation et d’arrêt de travail à son encontre, les avocats du Barreau de Port-au-Prince ont gain de cause.

Après une grève des avocats qui s'annonçait interminable, le parquet de Port-au-Prince ainsi que le Barreau peuvent désormais reprendre du service puisque l’une des revendications des protestataires, le départ de Clamé-Ocnam Daméus de la tête du parquet, a été satisfaite.

Au journal le Nouvelliste, l’ancien CG du gouvernement et membre du Conseil supérieur judicaire déclare que : « J’ai décidé de démissionner de mes fonctions de commissaire du gouvernement pres du tribunal de premiere intance de Port-au-Prince et emmbre du conseil superieur judixcaire car j’ai une trop haute estime pour la politique au service de la nation haitienne…

Une estime que l’auto-proclamé manager du dossier Petrocaribe dit avoir collecté dans son parcours dans le système judiciaire haïtien. En partant de : « commis-parquet, assistant commis-parquet en chef, commis-parquet en chef, substitut commissaire du gouvernement à commissaire du gouvernement en chef et membre du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire à deux reprises » a-t-il souligné dans son interview. Quoiqu’éjecté, l’ancien commissaire Ocnam dit être toujours disponible au cas où le devoir de servir la République fera appels à ses humbles compétences.

Pour le remplacer, le professeur à l’université Villard Paul Eronce a été désigné par l’Exécutif afin de calmer le jeux de force qui existait entre le parquet et le barreau de Port-au-Prince depuis l’affaire du DDO Berson Soljour qui s’était pris en accrochage avec le greffier en chef du parquet de Port-au-Prince, Wilbert Rhau.

Une désignation qui a fait réagir bien des personnalités de renom dans le domaine juridique notamment l’actuel officier judiciaire à la section des juridictions modèles de la Minujusth (Mission des Nations unies pour l'appui à la Justice en Haïti). Pour la plupart d’entre eux, l’accession à la tête du parquet Magistrat Paul Eronce Villard, qui avait intégré le parquet de Port-au-Prince en juin 2012 à titre de substitut commissaire suite à une formation initiale à l’École de la magistrature de Bordeaux (France) est une satisfaction. Puisque, selon eux Monsieur Villard est homme intègre, compètent et laborieux.

 

En attendent les dernières formalités administratives, c'est le professeur Villard Paul Eronce qui s’apprête à devenir le nouveau commissaire du gouvernement. Cette nomination sera la 18e à la tête du parquet en 11 ans.

Entre 2007 à 2017, les noms suivants ont occupé le poste avant Me Eronce: Claudy Gassant, Joseph Manès  Louis (1), Mazar Fortyl, Joseph Manes Louis (2), Harricidas Auguste, Felix Leger, Sonel Jean François, Lyonnel Constant Bourgourin, Jean Renel Senatus, Elco Saint Armand, Norgaisse Gerald, Lucmane Delile, Francisco Rene, Joseph Kerson Darius Charles, Ocnam Clamé Daméus (1), Jean Danton Leger, Ocnam Clamé Daméus (2).

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :