Vendredi 23 Août, 2019

De nouvelles victimes dans les rangs de la Police Nationale d’Haïti

La Police Nationale d’Haïti (PNH) continue de compter des victimes dans ses rangs. Deux policiers ont été tués à la fin de cette semaine.

L’inspecteur Michel Vital, 48 ans, qui était affecté au service de la circulation. Ce policier a été abattu de 10 balles, ce vendredi 25 janvier dans la matinée entre Delmas 12 et 14 par trois(3) individus armés qui circulaient à moto. L’inspecteur Vital a été tué alors qu’il était à bord d’un tap tap, a fait savoir le porte-parole adjoint de la police nationale d’Haïti, Garry Desrosiers.

Selon le porte-parole de la PNH, l’assassinat a été perpétré après qu’un passager a demandé au chauffeur de la camionnette de s’arrêter. Le véhicule étant stationné, des bandits sont arrivés et ont intimé l’ordre au chauffeur d’éteindre le moteur du véhicule. À ce moment-là, les malfrats ont passé à l’acte et ont criblé de 10 balles l’inspecteur. Pour Garry Desrosiers, il s’agit d’une exécution sommaire.

De plus, la police a découvert le même jour, le cadavre d’un autre policier et celui d’un jeune garçon non-identifié non loin de la succursale de la Banque Nationale de Crédit (BNC) dans la commune de Carrefour. L’agent de police tué s’appelle Albate Sainton Galil, un agent 1, âgé de 27 ans, affecté à la police frontalière. Sur le corps de la victime, plusieurs impacts de balle étaient visibles, a expliqué l’inspecteur Desrosiers.

La police annonce qu’une enquête sera ouverte en vue de mettre la main au collet des auteurs de ces crimes.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :