Mardi 12 Novembre, 2019

Haïti: nouvelle semaine de grève des magistrats

Les dix-huit juridictions du pays sont au point mort, depuis deux semaines.

La grève des juges se poursuit jusqu’au 31 mai 2019. Au palais de justice de Port-au-Prince, pour une deuxième journée consécutive, les activités sont paralysées, ce lundi 27 mai. Si des avocats, justiciables et employés étaient remarqués sur les lieux, les chambres civiles étaient restées fermées en raison de la poursuite de la grève des magistrats.

Des détenus extraits de leurs centres carcéraux n’ont pu être fixés sur leur sort. Des justiciables se disent préoccupés par l’arrêt de travail des juges. Ils appellent les instances compétentes à se prononcer afin de faciliter le dénouement de la situation.  

Des avocats rencontrés sur les lieux disent reconnaitre la justesse des revendications des magistrats. Cependant, ils regrettent que la grève des magistrats impacte négativement le fonctionnement des tribunaux du pays.

Les dix-huit juridictions du pays sont au point mort, depuis deux semaines. Les magistrats ont lancé une grève d’avertissement en vue d’exiger notamment de l’exécutif de meilleures conditions de travail, le retrait de la nomination du juge Patrick Rameau Metellus à la présidence de la cour d'appel de Port-au-Prince sans avis conforme du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire et la nomination des juges que le CSPJ certifie.  

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :