Samedi 15 Décembre, 2018

Nouvelle plainte contre les dilapidateurs présumés de PetroCaribe

"Des acteurs de la société civile n’entendent pas lâcher du lest dans la lutte contre les dilapidateurs présumés des fonds Petrocaribe".

"Des acteurs de la société civile n’entendent pas lâcher du lest dans la lutte contre les dilapidateurs présumés des fonds Petrocaribe".

Des acteurs de la société civile n’entendent pas lâcher du lest dans la lutte contre les dilapidateurs présumés des fonds Petrocaribe. Ce mardi 20 février, Maurice Noël a déposé une plainte au cabinet d’instruction, près du Tribunal de première instance de Port-au-Prince. Fait connu, le juge d’instruction Paul Pierre a été désigné pour faire le suivi de ce dossier de corruption.

 

Dans l’objectif, il est clairement indiqué que la circulaire vise la sanction d’un ensemble de fonctionnaires et anciens chefs d’État pour pratique de « corruption, enrichissement illicite, blanchiment des avoirs, association de malfaiteurs, entre autres motifs ».

Le nom des anciens présidents Jocerlerme Privert, Michel Joseph Martelly, les anciens premiers ministres Laurent Salvador Lamothe, Jean Max Bellerive, les anciens et actuels hauts fonctionnaires Wilson Laleau, Yves Germain Joseph, Stéphanie Balmir Villedrouin, Nonie Mathieu, Arold Elie, Marie Carmelle Jean-Marie, Max Rudolph Saint-Albin et consorts, sont nommément cités dans la plainte.

Ancien officier d'État civil de la Section Nord de Port-au-Prince, Maurice Noël ne voulait pas rester les bras croisés après que le Sénat de la république ait acheminé, 1er février dernier, le rapport à la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSA/CA). 15 jours plus tard, soit le 16 février, le président Jovenel Moise l’a publiée dans le journal officiel « Le Moniteur ».

Une résolution qui divise groupes majoritaires et minoritaires au Sénat. Elle est même qualifiée de « hors-la-loi » par certains parlementaires.

Lundi 29 janvier dernier, une première plainte a été déposée par le citoyen Johnson Colin au greffe du tribunal civil de Port-au-Prince, encore contre les dilapidateurs présumés des fonds Petro-Caribe.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :