Mardi 12 Novembre, 2019

Nous avons des nouvelles d'Adjanie Robenson

Adjanie Robenson

Adjanie Robenson

Ayant reçu une balle dans la tête le 24 août dernier, Adjanie Robenson vit encore avec le projectile dans son crâne. Mais elle se porte nettement mieux, a appris Loop Haiti ce lundi d'un membre de la famille.

Adjanie Robenson, 29 ans, a été transportée d'urgence à l'hôpital depuis le 24 août la soirée. avec une balle logée dans son crâne. Malgré les informations faisant croire à une tentative de suicide, sa famille croit plutôt que leur fille a failli être tuée par son conjoint Pierre Anthony Carlos qui, jusqu'à cette présente minute, est en cavale.

Ce lundi 9 septembre, plus de quinze jours après avoir frôlé la mort, Adjanie Robenson a subi une deuxième opération. Contrairement à celle du 30 août effectuée au niveau de la tête, l'opération qu'elle a subie ce 9 septembre était une trachéotomie. Il s'agit d'une intervention chirurgicale pratiquée dans la trachée et devant faciliter la perméabilité permanente des voies aériennes.

"L'opération s'est passée", nous a appris sa famille. Les tubes qui étaient dans sa bouche depuis son admission à l'hôpital, sont désormais placées dans son cou, nous a confié notre source. 

En outre, Adjanie Robenson est désormais consciente. Elle arrive même à reconnaître ses proches. Elle parvient aussi à bouger légèrement sa tête et les membres de son côté gauche. 

Quid du projectile et du conjoint de la patiente ?

La balle, quant à elle, est encore à l'intérieur du crâne de la jeune femme. Même si sa tête a nettement désenflé, l'on pense que la patiente devrait y subir une autre opération en vue de l'extraction du corps étranger, mais cela reste très risqué, avons-nous appris. Même en cas de survie à cette intervention, elle s'en sortirait avec de "gros dommages" et court le risque d'être paralysée du côté droit.

Du côté de Pierre Anthony Carlos, conjoint de la patiente, c'est 'silence radio'. Selon les proches de la victime, le jeune homme avait appelé la famille de sa copine à au moins deux reprises pour avouer, sanglotant, que c'est lui avait tiré sur elle mais que c'était un accident. "Il m'a dit qu'il était en train de décharger l'arme quand la balle est partie et a atteint ma nièce au front", nous avait expliqué le proche de la victime le 2 septembre dernier.

Carlos, qui aurait même promis de se rendre à la police depuis le 29 août, s'est totalement éclipsé. Le numéro de téléphone qu'il utilisait ne marche plus. Un mandat d'amener a donc été émis à son encontre. 

C'est dans la soirée du 24 août, aux Cayes, après avoir entendu une détonation, qu'un habitué de la maison où vivaient Pierre Anthony Carlos et Adjanie Robenson, avait découvert le corps de cette dernière baignant dans son sang. Une arme a aussi été retrouvée sur les lieux.

Les parents d'Adjanie Robenson continuent d'exiger que les autorités mettent tout en oeuvre en vue de trouver Pierre Anthony Carlos, le ou l'ex-petit ami de leur fille et le premier suspect dans cette affaire, afin que lumière soit faite...

La rédaction de Loop Haiti continue de suivre de très près l'évolution de ce dossier.

Raoul Junior Lorfils

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :