Lundi 21 Octobre, 2019

Non, Eric Jean Baptiste n’a pas besoin de sang en urgence

Eric Jean Baptiste, Homme d'Affaires et Secrétaire général du RDNP

Eric Jean Baptiste, Homme d'Affaires et Secrétaire général du RDNP

Depuis ce matin, suite à l’attaque armée perpétrée contre le Secrétaire général du RDNP, Éric Jean Baptiste, une alerte circule sur les réseaux sociaux concernant une demande de sang en urgence en faveur de la victime.

Contactée par Loop Haiti, Madame Mirlande Manigat qui a été aux chevets de l’homme d’Affaires ce matin, a porté un démenti à cette rumeur. « Ce n’est pas vrai », a-t-elle dit, tout en affirmant que « son état est stable » et qu’il n’y avait « aucune inquiétude ». Les médecins et infirmières s'occupant du cas du patient ont affirmé ne pas être à la base d'une telle demande.

Jean Baptiste doit néanmoins se récupérer « physiquement et moralement », confie Manigat soulignant qu’il y avait trois enfants dans la voiture. Ils sont sortis sains et saufs.

Par ailleurs, sur la question de don de sang, Madame Manigat confirme que la position de la famille d’Éric Jean Baptiste est claire : tous ceux qui veulent faire un don de sang à la Croix-Rouge peuvent le faire, puisque l’institution a grand besoin de sang en ce moment.

« Un acte odieux »

Éric Jean Baptiste, ancien candidat à la présidence, a été victime ce 1er octobre d’une attaque alors qu’il était en route pour emmener des enfants à l’école. Il a été atteint d’un projectile au niveau d’un bras et est actuellement à l’hôpital ou il se fait soigner.

Mirlande Manigat, ex-Secrétaire générale du RNDP, condamne un « acte odieux » contre la personne de l’homme d’Affaires. Elle rappelle que les enfants qui se trouvaient dans le véhicule auraient pu être (physiqmenet) victimes eux aussi de cet attentat.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :