Lundi 18 Novembre, 2019

New York Times demande à Trump de laisser les haïtiens rester aux USA

« Le programme de statut de protection temporaire fournit le genre d'assistance que les États-Unis devraient être fiers d'accorder aux étrangers fuyant les troubles civils, la violence ou les catastrophes naturelles. Adopté par le Congrès en 1990, il offre actuellement un port sûr et légal à 437 000 personnes de 10 pays » écrit le Board Editorial du New York Times, un des journaux les plus respectés au monde. « Beaucoup [des bénéficiaires du TPS] restent longtemps, leur statut s'étendant régulièrement en raison de la tourmente continue dans leurs pays d'origine. »

« Le jour de Thanksgiving, le Département de la Sécurité Intérieure doit annoncer s'il étendra le statut de protection temporaire qui a été accordé à environ 50 000 Haïtiens lorsque leur pays a été dévasté par un tremblement de terre en 2010 (…). À moins que leur statut ne soit prolongé cette semaine, ils doivent partir avant le 22 janvier [2017] », informe le New York Times.

Quelle que soit la mesure considérée, continue le journal, « Haïti n'est pas prêt à les reprendre [les bénéficiaires du TPS]. Le pays démuni n'a jamais complètement récupéré du tremblement de terre de 2010 ou de l'épidémie de choléra qui a suivi. L'année dernière, l'ouragan Matthew a ajouté encore plus de souffrance. Le pays n'a pas les ressources nécessaires pour absorber 50 000 personnes, et l'argent qu'ils envoient est une source de revenus essentielle pour leurs proches et leur patrie. »

Ce que fera Elaine Duke, la secrétaire par intérim du département de la sécurité intérieure, sera surveillé de près, non seulement par les Haïtiens mais par d'autres bénéficiaires du TPS, la plupart d'Amérique centrale. « Et le jour de Thanksgiving, la seule bonne décision est d'étendre notre accueil aux Haïtiens » conclut le New York Times.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :