Vendredi 15 Novembre, 2019

New-York: sit-in devant le siège de l’ONU pour la démission de Moïse

New-York : Sit-in devant le siège de l’ONU pour appeler à la démission de Jovenel Moïse

New-York : Sit-in devant le siège de l’ONU pour appeler à la démission de Jovenel Moïse

Ce sont plusieurs dizaines de citoyens haïtiens qui se sont rendus devant les locaux des Nations-Unies à New-York pour exiger à l’internationale de retirer son soutien au président de la République Jovenel Moïse.

Plusieurs dizaines de ressortissants haïtiens qui se disent concernés par la mauvaise gestion du pays faite par l’équipe au pouvoir entendaient envoyer un signal clair à la communauté internationale pour lui demander de débarrasser Haïti de Jovenel Moïse, selon l’un des initiateurs de ce mouvement, Edens Desbas, qui s’exprimait sur les ondes de Radio Vision 2000.

Brandissant des pancartes sur lesquels on pouvait lire entre autres « Stop supporting Jovenel Moïse’s corrupt government ‘ Enough is enough ; stop the bloodshed » (traduction française : arrêtez de supporter l’administration corrompue de Jovenel Moïse ; assez c’est assez ; arrêtez l’’effusion de sang en Haïti) les manifestants s’en sont pris notamment au Core Group qui a récemment a appelé les acteurs politiques haïtiens au dialogue pour résoudre la crise qui sévit en Haïti.

« Je suis ici parce que la situation est vraiment intenable en Haïti. Le peuple haïtien meurt chaque jour. Jovenel Moïse feint ne pas comprendre la situation. Nous entendons faire comprendre aux Nations unies qu’elles ne peuvent pas continuer à supporter Jovenel Moïse qui se révèle un ennemi puissant de la population haïtienne », a martelé une manifestante.

Les protestataires n’ont pas raté l’occasion de soulever la question liée à l’implication du président dans la dilapidation des fonds Petrocaribe, selon le rapport de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSCCA).

« Il est un corrompu. Il participé au détournement des fonds qui devaient mettre le pays sur la voie du développement. Dans aucun pays, on ne doit accepter qu’un corrompu soit président", ont clamé des protestataires.

Les contestataires ont dénoncé les différentes missions des nations Unies en Haïti qui, selon eux, n’ont pas donné de résultats satisfaisants.

Les initiateurs de ce sit-in annoncent une marche pacifique très bientôt pour continuer de demander à l’ONU de lâcher le chef de l'Etat haïtien. Ils projettent de parcourir plusieurs rues de New-York. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :